dimanche 8 septembre 2019

GAFA : voleurs et dealers


Il y a trois ans déjà j'envisageais de supprimer ce blog façon mandala.
Depuis je l'alimente de moins en moins, je le laisse crever. Twitter et ses 140 signes aura eu la peau des blogs.
Pourquoi se casser le tronc à écrire un billet de blog quand on peut dire des trucs et des machins en 140 signes ?
Bientôt le bac en 3 lignes...
On a bien inventé la drague en 10 minutes après tout (la baise en 1'30'' aussi mais c'est un autre problème).
Plus qu'aux échanges de miasmes la mode est aux échanges d'informations.
Informons, informons... Vite, toujours plus vite !
Pour y parvenir, un ordinateur portable que plus de 3 milliards d'humains possèdent : le smartphone.

A la base le smartphone c'était un téléphone, un agenda, un dispositif pour émettre/recevoir des sms, des emails, un appareil photo, un juke-box portable, un navigateur internet, un GPS et j'en passe.
Le couteau suisse numérique.
J'ai connu les débuts du téléphone mobile et avant ça des TamTam et des Tatoo. Je suis de ceux qui  trifouillent à mort dans les paramètres pour optimiser le bazar et en tirer le meilleur de ce que ça peut donner.
Sauf que là je ne joue plus. Depuis que Microsoft, Apple et Google se sont emparés du marché nous obligeant à rentrer un compte Microsoft, Apple ou Google si on veut utiliser un smartphone.
Marre de me faire piquer mes données, ma vie privée : contacts, agenda, photo, musiques, itinéraires, journal d'appel et autres.
Si on pense contrôler la chose en refusant tel ou tel droit, en paramétrant ici et là, on se plante dans toute la largeur car les "applications" qui se sont développées avec le tactile sont des pompes à données.
Les données récoltées alimentent la Bête, c'est ce qui fait vivre les boîtes comme les GAFA (Google, Apple, Facebook, Amazon). C'est leur carburant.
Non seulement ils s'enrichissent sur votre dos - avec votre consentement - mais ils pèsent très lourdement sur les modèles économiques de la société de demain : le tout connecté.

Le sens musical et le rire caractérisent l'espèce humaine dit-on, il y a aussi l'addiction aux écrans.
Les GAFA devraient être poursuivis pour trafic de drogue, ils ont drogué la moitié de la planète.

J'ai foutu au placard mon smartphone depuis maintenant 2 mois et je redécouvre la vie d'avant les smartphone, quand on n'était pas dans la connexion permanente.
Quand on fume, on confond le plaisir qu'une bonne cigarette peut nous procurer avec la sensation  agréable que l 'on ressent quand on répond à la demande pressante provoquée par une grave addiction. Idem pour certains champignons de pied. arrêtez de vous grattez les gars et vous stopperez son processus de reproduction.
Arrêtez les smartphones, aucune application n'est indispensable, les GAFA sont des voleurs et des dealers.
Le sevrage ne dure qu'un mois.


mardi 16 avril 2019

Notre-Dame de Paris en flamme

Notre-Dame de Paris en flamme.
J'ai passé une partie de la soirée d'hier sur l'ordinateur. Mes yeux voyaient mais ma raison refusait de croire en ces image où plutôt à la portée symbolique qu'elles véhiculaient.
C'était trop, je ne pouvais m'empêcher de détourner le regard dès que passaient en boucle les images de la flèche embrasée, qui tombe, comme arrachée à l'édifice.
Et ces flammes... C'est comme si elles m'écorchaient.
Unis dans la douleur, nous avons été des millions hier à trembler car ce sont les fondations de Paris et de la France entière qui ont été ébranlées.

Saint-Louis portant la Sainte Couronne à Notre-Dame de Paris le 19 août 1239. Gravure par Jules David 1860, colorisation par Jérôme Dumoux 2012. Crédit www.templedeparis.fr

dimanche 13 janvier 2019

Le mur jaune, mur de la honte

Ce blog est resté muet durant de nombreux mois, mais il m'est désormais interdit de me taire.
Le gouvernement souhaite mater les Gilets Jaunes et pour lui tous les moyens sont bons pour y parvenir :
Violences disproportionnées, violences sans distinction, sur des manifestants pacifiques, tirs sans sommation et tirs tendus (à la tête) à l'aide du nouveau flashball (le LBD 40)
- Grenades de désencerclement GLI-F4 et lacrymos à donf.
Certains manifestants ont été blessés très grièvement et auront des séquelles à vie. On parle de mutilation et ce n'est pas exagéré. Mains arrachées, éborgnés, mâchoires explosées et traumatismes crâniens.
Quelles que soient les opinions de chacun sur le bien fondé des manifestations des Gilets Jaunes, ce qui se passe est très grave et il est évident que Castaner et Macron devront répondre de leurs actes.
La presse n'en parle pas trop mais ça risque de venir, le gouvernement ne pourra plus longtemps les contenir car Amnesty International, le Défenseur des Droits et l'ONU sont sur le coup.

Pour ceux qui veulent voir, le site "Le mur jaune" fait le décompte :
http://lemurjaune.fr/

Voir aussi le court reportage  "Violences policières et gilets jaunes" passé sur ARTE le 12 janvier :
https://www.arte.tv/fr/videos/087253-000-A/violences-policieres-et-gilets-jaunes/

Archives du blog

La dégénérescence c'est un peu l'obsolescence programmée du socialisme.