vendredi 17 mars 2017

Rebelles écocitoyens

Ce matin en consultant les soirées concerts dans les bars de la capitale, je suis tombé sur ça :

Ceux qui organisent cette soirée pensent-ils réellement ce qu'ils écrivent ? Se prennent-ils réellement pour des résistants alors que tout le texte transpire un formatage orchestré par un discours politique savamment entretenu ? 
En toute fin ils parlent de leur velléité "d'indépendance face aux mécanisme qui aseptisent leurs identités et leurs discours" ...
Y sont pas rendus...
A moins que ce ne soit un discours marketing attrape-couillons pour donner l'illusion aux gogos de tous poils d'être des rebelles écocitoyens.

2 commentaires :

Les commentaires sont les bienvenus !
Tous propos outranciers seront supprimés."Go ahead, make my day !"

Archives du blog

On ne lâche rien !

On ne lâche rien !
La dégénérescence c'est un peu l'obsolescence programmée du socialisme.