dimanche 29 janvier 2017

Saturation

Plus bas la photo de manifs au terminal 4 de l'aéroport JFK aux Etats-Unis suite au décret de Trump interdisant sur le sol américain les ressortissants de sept pays musulmans.
Je ne supporte PLUS cette mise en scène orchestrée par des pleureuses professionnelles.
J'ai envie de leur dire : "Vous n'avez pas le monopole du drame humain !"
Surtout quand leur coreligionnaire mettent le souk sur toute la planète, il serait sage de faire PROFIL BAS.
Ras le cul de l'islam, je n'en peux plus, je sature.

Crédits photo : Joey Penney/Reuters

7 commentaires :

  1. Bien d'accord. À ce titre, je t'invite à lire le billet de Baroque et fatigué. Très éclairant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Al West, je viens de lire l'article dont tu m'as donné le lien et je t'en remercie !
      La dimension politique de l'islam est consubstantielle a la religion du même nom, c'est maintenant évident aux yeux de pas mal de monde. Du moins j'espère.
      Dans l'intervalle, en attendant que tout le monde en soit convaincu, on a les idiots utiles qui manifestent aux côtés des pleureuses professionnelles. Satisfaisant à la tactique du grignotage de l'islam : monopoliser l'espace public et faire plier les lois du pays hôte petit à petit. Le tout sponsorisé par Kleenex et Sopalin.
      Dans les années 80 on avait le New Age avec les adeptes du Kundalini, 30 ans plus tard on a le retour de la secte des mahométans. c'est nettement moins zen.
      On n'est pas rendu.

      Supprimer
  2. 16 pays (dont l'Iran et l'Irak) interdisent d'entrée les passeports israéliens, personne ne moufte. trump en interdit 7, scandale... va comprendre

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et oui... Attends-toi à des réactions hystériques indignées (et écocitoyennes), et complètement exacerbées pour TOUS les faits et geste de Trump et de ses proches durant 4 ans.

      Supprimer
  3. C'est le règne de l'hystérie.
    Certains appellent à la destitution et même au meurtre, ouvertement.
    Du jamais vu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, incroyable.
      A moins que l'on sous-estime la portée des organisations, financées par Soros ou l'opposition, ayant des moyens logistiques et une expertise pour manipuler les masses.
      Si une trentaine d'individus, pas plus, débarque à un endroit donné avec porte-voix, pancartes, banderoles, slogans jouant sur l'affectif et une forte détermination cela suffit peut-être pour rameuter 2 ou 3 cent idiots utiles.
      Rajoutons encore quelques autres trentaines d'individus plus les médias et le tour est joué si l'info est biaisée.
      Trump va devoir faire comme Erdogan et très très vite s'il ne veut pas être débordé : faire des purges.

      Supprimer
  4. Le plus incongru: voir des femmes et aussi des hommes se voiler islamique avec le drapeau.
    Et voir aussi que le visage voilé avec le drapeau est devenu une espèce de symbole anti-Trump.
    Ils en appellent à la charia contre le président élu...
    Ils en appellent à la charia contre le président élu.

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont les bienvenus !
Tous propos outranciers seront supprimés."Go ahead, make my day !"

Archives du blog

On ne lâche rien !

On ne lâche rien !
La dégénérescence c'est un peu l'obsolescence programmée du socialisme.