samedi 11 avril 2015

Quoi de neuf ? Rien, nous sommes en guerre

Je souhaite vous faire partager le très bon discours de Sahra Wagenknecht au Bundestag. Elle s'en prend notamment :

- Aux sanctions européennes contre la Russie.
- A l'attitude du gouvernement allemand envers Tsipras et par extension envers le peuple grec dans son ensemble
- A l'aveuglement allemand et européen sur les co-responsables de la dette abyssale grecque, banques et politiciens corrompus
- Au marché transatlantique qui, tout comme les choix en matière de politique étrangère (dossier ukrainien), ne sert que les intérêts américains



Par ailleurs :

1) Maintenant qu'il est admis que la Russie n'a pas envahi militairement l'Ukraine.
     - Extrait de l'audition du général Christophe Gomart, Directeur du Renseignement Militaire (DRM), sur le projet de loi relatif au renseignement :

-> Lire l'audition dans son intégralité sur le site de l'Assemblée Nationale

2) Et qu'il est également admis que les Etats-Unis ont « négocié la constitution d’un pouvoir de transition en Ukraine"
     - Ecouter le Président Obama lors d'un entretien accordé sur CNN
     ( Après tout quoi de plus normal, après avoir investi plus de $ 5 milliards pour aider l’Ukraine,              depuis son indépendance en 1991, à "atteindre d’autres objectifs et à exprimer d’autres besoins".          dixit Victoria Nulland, sous-secrétaire d'Etat)

Pourquoi la France et cette putain d'Europe vendue aux ricains continuent-elles à sanctionner l'économie russe ?
Réponse : les sous-merdes qui nous gouvernent sont corrompues et trahissent les intérêts nationaux. Droite comme gauche. Une solution : la cour martiale car nous sommes en guerre.

3 commentaires :

  1. Joli billet, ça me fait penser aux affiches de propagande "Contre le bolchevisme, engage-toi à la Légion Wallonie", elle est belle cette droite française un peu hardcore.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je se suis pas sûr de t'avoir bien compris... La droite hardcore c'est moi ? Quand te décideras-tu à sortir de la vision étriquée de l'alternance gauche-droite ? Nous n'en sommes plus là, depuis quelques dizaines d'années.

      Supprimer
    2. tiens a propos des bolchos, parlons en IL est étonnant que l'on considère les communistes comme de farouches résistants-militants antifasciste eux qui ont d'abord signé un pacte de non agression avec Hitler (en conséquence le parti communiste français déconseillait ses membres de participer ou meme de prendre parti dans cette "guerre impérialiste") La défaite de 1940 (et la collaboration vichyste qui a suivi) n'est que la conséquence des erreurs de l'ensemble de la classe politique française (majoritairement de gauche a cette époque) qui plutot que de moderniser l'armée française a preferer cèder aux sirènes du pacifisme et de la paresse (les congés payés, les accord de munich pendant que les nazis commençaient a envahir l'europe) De Gaulle a eu beau le crier sur tout les toits personne ne l'a écouté, résultat des courses une troisième défaite consécutive contre le voisin germanique (oui car sans l'intervention finale américaine les allemands auraient surement gagné puisque les russes avaient déserté le front est a cause de leur révolution) Voila la vraie raison de la haine de soi si française, du "french bashing" pratiqué a l'envie par nos compatriotes, notre république si libre et égalitaire c'est toujours fait ratatiner sur le champ de bataille par l'empire allemand On oublie aussi que le fascisme est d'abord né a gauche, mussolini était socialiste, et que si ce dernier possède de nombreuses caractéristiques de "droite" nationalisme militarisme racisme eugénisme il possède aussi de nombreux points "gauchiste" dans son idéologie amour des masses et des grands rassemblements populaire culte du progrès et de la "révolution' mise en valeur de la jeunesse et du culte de la bonne santé et du sport Ce qui a fait la force du fascisme s'est sa formidable capacité a brouiller les pistes et a manger a tous les rateliers (ce qui explique pourquoi nombre de gauchistes ont collaboré ou encore voté les pleins pouvoirs au maréchal)Mais pour la propagande d'après guerre il fallait désigné des coupables et des bouquets-mystères ce fut l'ultra-droite et uniquement elle qui endossa l'ensemble des responsabilité de la défaite de 40 et de la collaboration (alors que j'ai prouvé précedemment que la gauche française de l'époque a fait le lit du nazisme et de l'impérialisme allemand) L'histoire est (ré)écrite par les vainqueurs, c'est bien connu

      Supprimer

Les commentaires sont les bienvenus !
Tous propos outranciers seront supprimés."Go ahead, make my day !"

Archives du blog

On ne lâche rien !

On ne lâche rien !
La dégénérescence c'est un peu l'obsolescence programmée du socialisme.