jeudi 10 juillet 2014

Merdia se dit Presstitutes ou Media Whores en anglais

Merdias = terme argotique utilisé pour désigner les médias français, ces putes qui bénéficient de larges subventions par l'état. Exit l'indépendance de la presse officielle, une légende urbaine. Les médias français mentent par omission et copient-collent les communiqués de l'AFP où tout le gratin politique est invité lors de pots de départs. Les politiques et les journalistes couchent ensemble, c'est un vaste lupanar quoi.
Qu'ils aillent tous se faire mettre justement.



Si j'en parle avec véhémence et colère aujourd'hui c'est parce que les enjeux sont graves. La France et ses politiques successives, conduites par une union Européenne non démocratique pilotée en sous-main par les Etats-Unis, sombre totalement. La colère gronde, notre souveraineté a disparu, le peuple n'est plus représenté et pire encore, la France dont la politique extérieure est calquée sur l'UE OTANisée et donc sur celle des USA prend part à des guerres illégales semant le chaos et la désolation.




La France participe au démembrement de régions entières au proche-orient et ailleurs comme en Ukraine.

La France acoquinée au Qatar et à l'Arabie Saoudite finance l'islamisme radical.

Elle participe ainsi à la déstabilisation d'équilibres précaires pouvant nous mener à un conflit majeur mondial.




Il est intéressant de noter que le ressenti des citoyens américains vis-à-vis de leur presse est similaire au notre.
Je vous invite à lire avec attention cet article de Broadcastingcable qui explique que, non sans cynisme, plusieurs dizaines d'associations de journalistes complètement vendues au système commencent à se plaindre du contrôle excessif de l'administration gouvernementale ! Un comble.

Over three dozen journalist organizations including the Radio Television Digital News Association, National Press Foundation, and the Society of Professional Journalists, have asked the President to drop the "excessive controls" on public information by federal agencies, branding it "politically driven suppression of news and information about federal agencies."

Mais plus intéressant encore et Ô combien révélateur, lisez je vous prie les commentaires des internautes américains à la suite de cet article de Broadcastingcable. Ci-après quelques-uns triés sur le volet :





Ils ne sont pas dupes. Ils incendient tous la presse officielle appelée Presstitutes, et plus largement les Media whores.
Ils dressent tous le même constat accablant que votre serviteur ici-présent, partagé par un nombre croissant de français écœurés par la collusion des genres et le déni de démocratie de nos élites bites politiques.

Allez, je vous laisse... Tea-Time...


0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont les bienvenus !
Tous propos outranciers seront supprimés."Go ahead, make my day !"

Archives du blog

On ne lâche rien !

On ne lâche rien !
La dégénérescence c'est un peu l'obsolescence programmée du socialisme.