dimanche 30 juin 2013

Moustache

Message de la part de DÉDÉ ici-présent à Io froufrou : j'ai laissé les clefs du camion au relais routier de la RN 10. Tu viens toujours mardi soir ? Le plat du jour c'est andouillette.
Vlad
email : unraleurdeplus@gmail.com
www.unraleurdeplus.blogspot.com
[envoyé depuis un Nokia N8]

22 commentaires :

  1. Ne traîne pas avec une chapka en cuir dans le marais, conseil d'ami.

    RépondreSupprimer
  2. je m'abstiendrai de tout commentaire :)

    RépondreSupprimer
  3. Les chauffeurs routiers zont un côté sympas, en mode gras-décérébrés-celendrier de cul dans le cockpit, et encore plus en mode j'my attendais pas dla part Thelma et Louise ! j'ai beau être une femme, le graveleux à 2 neurones du film, il m'a trop fait de la peine de pas la voir venir l'embrouille ! :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Normal les deux gonzesses sont des femens en puissance

      Supprimer
  4. message à l'attention de loFroufrou,
    méfie-toi ma poule le coup de l'andouillette, c'est un piège

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mince je suis démasqué !
      T'as l'air bien au courant, l'homoanarcusdedroitus te l'as déjà faite celle-là ?

      Supprimer
    2. Ah oui, tu crois Boutfil?
      N'empêche que mardi, j'ai pas vu la queue d'une andouillette.
      Il se sera méfié :)

      Supprimer
    3. @Io froufrou
      Comment ça !? C'est une catastrophe !

      Supprimer
  5. L'andouillette, une seule recette toute simple :
    barbouillée de moutarde et cuite au vin blanc dans une terracotta.

    Essayez ! Vous m'en direz des nouvelles et vous ne pourrez plus vous en passer.
    C'était ma B.A. du jour.
    Merci qui ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merciiiiii La mouette (et mes amitiés à Maïté...)

      Supprimer
    2. Vlad
      Je n'y manquerai pas !
      Pendant la digestion, n'oublie pas d'aller voir la vidéo de mon Autrichien préféré (dénoncé sous ton billet sur la belle Irlandaise, t'as ptet pas vu).
      Ca devrait bien te plaire !

      Supprimer
    3. Si je peux me permettre, lamouette, l'andouillette grillée à souhait, à feu pas trop fort, servie avec une bonne purée, c'est bon aussi.

      Supprimer
    4. Lo Froufrou

      Ah mais wiii, je n'en doute pas !
      Je proposais une façon hivernale de la préparer.
      Mais quand il fait beau, c'est autre chose, faut la griller, bien sûr !

      Supprimer
    5. Voilà, ça y est, j'ai faim maintenant. Raaaaaaah!

      Supprimer
    6. Moi aussi ! Une bonne andouillette grillée !

      Supprimer
  6. Ché po pourquoi cela me fait penser à :

    Young man, there's no need to feel down.
    I said, young man, pick yourself off the ground.
    I said, young man, 'cause you're in a new town
    There's no need to be unhappy.

    Young man, there's a place you can go.
    I said, young man, when you're short on your dough.
    You can stay there, and I'm sure you will find
    Many ways to have a good time.

    It's fun to stay at the y-m-c-a.
    It's fun to stay at the y-m-c-a.

    They have everything for you men to enjoy,
    You can hang out with all the boys ...

    It's fun to stay at the y-m-c-a.
    It's fun to stay at the y-m-c-a.

    You can get yourself cleaned, you can have a good meal,
    You can do whatever you feel ...

    Young man, are you listening to me?
    I said, young man, what do you want to be?
    I said, young man, you can make real your dreams.
    But you got to know this one thing!

    No man does it all by himself.
    I said, young man, put your pride on the shelf,
    And just go there, to the y.m.c.a.
    I'm sure they can help you today.

    It's fun to stay at the y-m-c-a.
    It's fun to stay at the y-m-c-a.

    They have everything for you men to enjoy,
    You can hang out with all the boys ...

    It's fun to stay at the y-m-c-a.
    It's fun to stay at the y-m-c-a.

    You can get yourself cleaned, you can have a good meal,
    You can do whatever you feel ...

    Young man, I was once in your shoes.
    I said, I was down and out with the blues.
    I felt no man cared if I were alive.
    I felt the whole world was so tight ...

    That's when someone came up to me,
    And said, young man, take a walk up the street.
    There's a place there called the y.m.c.a.
    They can start you back on your way.

    It's fun to stay at the y-m-c-a.
    It's fun to stay at the y-m-c-a.

    They have everything for you men to enjoy,
    You can hang out with all the boys ...

    Y-m-c-a ... you'll find it at the y-m-c-a.

    Young man, young man, there's no need to feel down.
    Young man, young man, get yourself off the ground.

    Y-m-c-a ... you'll find it at the y-m-c-a.

    Young man, young man, there's no need to feel down.
    Young man, young man, get yourself off the ground.

    Y-m-c-a ... just go to the y-m-c-a.

    Young man, young man, are you listening to me?
    Young man, young man, what do you wanna be?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non mais z'êtes dézingué du ciboulot ! C'est quoi ces amalgames ? Y'a pas que les zomos qu'ont des moustaches. Merdalo.

      Supprimer
  7. Nous étions gamins lors du succès. Par conséquent, aucune conscience de l'existence tatouzes, juste une référence à un look sympa.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. OK, d'ailleurs je kiffais grave leur look, je trouvais leur déguisement trop bien fait :)
      Le chef indien m'impressionnait !

      Supprimer

Les commentaires sont les bienvenus !
Tous propos outranciers seront supprimés."Go ahead, make my day !"

Archives du blog

La dégénérescence c'est un peu l'obsolescence programmée du socialisme.