samedi 9 février 2013

Une raison de plus pour se barrer de l'Europe

Après tout, il ne faut point s'étonner de voir les socialos instaurer leur package [mariage homo-PMA-GPA].
Ce n'est que la suite logique du projet européen :
"Un texte émanant du Parlement européen, se révèle particulièrement catégorique, quoique non contraignant. Il s'agit d'une résolution sur l'égalité du droit pour les homosexuels et les lesbiennes dans l'Union européenne du 8 février 1994" (Droit civil Européen, nouvelle matière, nouveau concept de Kiteri Garcia, page 224 éditions Larcier)
Le lien vers cette résolution : cliquer ici


Et comme toujours, les Etats-Unis dictent la feuille de route à cette Europe vassalisée et OTAN-isée.

Lire l'excellent article à ce sujet sur Egalité et réconcilation.

Et pour ceux qui croient encore que l'Europe est censée être un contre-poids au pouvoir des Etats-Unis, je ne saurai trop leur conseiller de farfouiller su le site de l'UPR où l'on apprend entre autre que ce sont les Etats-Unis qui ont initié la construction Européenne (lire ici, et encore ).

Nannn pas possible ?! Dingue... C'est pas ce qu'on m'a raconté à la télé...


Quatre mots d'ordre : barrons-nous de l'Europe, de l'Euro, de l'OTAN et le goudron et les plumes pour les illuminés socialistes.

5 commentaires :

  1. Tout cela va dans le sens d'une gouvernance mondiale où les peuples seront totalement dépossédé de leurs prérogatives.

    Et en fouillant bien dans le passé de l europe et de ceux qui l ont " construite ", tu retrouves comme par hasard, en vrac: bildelberg, La Trilatérale, le Siècle et... cerise sur le gateau la Franc-maçonnerie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'Europe est une belle idée sur le papier : se mettre ensemble pour être plus fort et éviter des guerres est effectivement tentant...
      Mais l'idéologie a pris le pas sur la réalité, lors de la construction européenne on a sous-estimé, ou pire encore, totalement éludé les particularités nationales. Comment passer sous silence les situations économiques très diverses au sein de cette UE ? Et comment comprendre l'entêtement des élites à vouloir défendre envers et contre tout cette monnaie unique qui nous fout dedans ?
      La défense européenne ? Une blague lorsqu'on voit le nombre de pays européens qui sont dans l'OTAN : 21 (sauf erreur) !
      La politique agricole commune ? Les subventions profitent aux plus gros au détriment des plus petits totalement écrasés sous le poids des crédits et dépendants des subsides que l'Union Européenne daignera leur verser.
      Sans compter les aberrations banquières de ces dernières années , les modes de scrutin qui mettent à mal la démocratie et la presse qui ne joue plus son rôle de contre-pouvoir.
      On a l'impression très désagréable que les dirigeants des pays européens tentent de mettre en oeuvre la feuille de route européenne sans se soucier d'une guigne de ce que peut penser le peuple.
      A voir comment on nous a refourgué cette Europe que nous avons refusé en 2005... Pensez-vous ! La populasse, ces gueux incultes, ne savent pas ce qui est bien pour eux : décidons pour eux !
      La voilà l'Europe, un brin totalitaire et pétrie d'un idéal impossible à mettre en oeuvre. Car comment fédérer 27 pays sans heurts, sans longues tergiversations, tractations ou compromis malheureux ?

      Supprimer
    2. Pour te répondre : La franc-maçonnerie, Bildeberg et le Siècle, ces entités jouent-elles réellement un rôle et quel poids leur accorder ? Je pense mais je me trompe peut-être que leurs zones d'influence sont largement surestimées voire fantasmées. Je n'ai pas d'avis là-dessus mais je me méfie des explications très sommaires données par les complotistes de tous poils.

      Supprimer
  2. Pour le goudron et le plumes, pas de problème, tout à fait d'accord, c'est plutôt gentil mais enfin...
    En revanche, se barrer, oui mais pour aller où? Le mieux c'est la Suisse mais sans un paquet de millions on peut aller se faire voir.
    C'est préoccupant, non? Parce qu'après avoir tout considéré, il ne reste que les
    Etats-Unis...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cher Nouratin, je voulais dire "que la France quitte l'Union Européenne et sorte de l'Euro monétaire".
      Hors de question que je me privasse de nos nombreux vins & fromages que ces gueux d'européistes sont bien capables d'interdire.
      Restons donc chez nous et disons merde à ce délire fédéraliste européen qui tourne mal.

      Supprimer

Les commentaires sont les bienvenus !
Tous propos outranciers seront supprimés."Go ahead, make my day !"

Archives du blog

On ne lâche rien !

On ne lâche rien !
La dégénérescence c'est un peu l'obsolescence programmée du socialisme.