mardi 22 mai 2012

La poisse

Cliquer sur l'image pour l'agrandir

1 - Pluie diluvienne à l'investiture, pas de bol
2 - Rendez-vous chez la mère Merkel : Le Falcon est foudroyé, 3 heures de retard. Décidément...
3 - Fabius pionce à Washington, bon ça commence à craindre là !
4 - François Hollande fait sensation avec sa manche droite de chemise trop longue, la loose. Si, si,  un peu quand même...
5 - Pendant ce temps-là, en France, la Ministre de la justice, Taubira, assiste à un tournoi de basket réunissant des surveillants de prison et des détenus... Dont un qui en profite pour se faire la malle...Mouarf !
6 - Retour aux Etats-Unis au sommet de l'OTAN, François Hollande se fait remarquer lundi à Chicago en arrivant bon dernier à la séance du sommet de l'Otan consacrée à l'Afghanistan.
«Il y avait un siège vide, et un seul, pendant l'intervention du président Obama, celui de François Hollande. Il est arrivé après son discours.» (Laurence Haim journaliste de Canal + et i-Télé)
La grosse honte !!!

samedi 19 mai 2012

Threesome

Threesome est un groupe de Surf Rock originaire de Belgrade et créé en 2010.

Plébiscité par les médias en Serbie où il participe à de nombreux festivals, il passe en concert à la Miroiterie dans le 20ème à Paris, le 11 juin prochain lors d'une tournée européenne.

L'occasion pour eux de nous entraîner dans les rouleaux bleutés de leur album Adriatica sorti chez Double Crown records.

Site internet de Threesome
Myspace
Facebook
Last.Fm
Youtube




Quelques Live à visionner :

Snow Surf / Beware The Stare / Raked Over / Chasing The Car bandits
Dancefloor Stalkers
Wahine


dimanche 13 mai 2012

Bricolage : Installation d'une cible de fléchettes


Ce week-end ensoleillé s'est placé sous le signe du bricolage.

Les plus anciens d'entre vous auront noté que j'apprécie particulièrement les jeux de fléchettes, les darts.

En octobre 2011, je me suis réinscris dans mon ancien club dans lequel je jouais il y a une quinzaine d'année et j'y ai retrouvé plein d'anciens potes. Par contre en ce qui concerne mon niveau, c'est plus vraiment ça ; si à l'époque je m'entraînais tous les soirs après le boulot, ce n'est plus la même donne actuellement et mon classement très franchement moyen l'atteste.

C'est donc pour cela que j'ai fermement décidé de m'installer une cible à la maison pour le plus grand bonheur de mon fils et de moi-même.




Matériel requis : une planche de 1 mètre carré de bois médium, assez dense, des chants arrondis, une bombe de peinture et un anneau en polymère pour la cible.
La cible traditionnelle est faite en sisal, plante originaire de l'est du Mexique utilisée pour la fabrication de cordes et de tapis.

Pour décorer la planche de bois, j'ai opté pour des entrelacs celtiques. Souhaitant m'éviter la lourde tache de dessiner ces derniers à main levée, j'ai trouvé sur le net un logiciel gratuit et même l'application en ligne pour réaliser ses propres entrelacs (Knotwork).


Je suis parti d'un carré de 6 unités x 6 unités et ai réalisé un entrelacs simple sur 2 côtés contigus.
L'idée étant de réaliser un pochoir avec un entrelacs d'angle et un autre avec un entrelacs linéaire.
La difficulté première étant d'agrandir ces dessins à l'échelle afin de couvrir toute la surface du panneau en bois, à l'aide de deux pochoirs uniquement.


Une fois les calculs effectués, il ne reste plus qu'à coller le dessin sur papier, sur une radiographie et à découper délicatement les contours tout en veillant à  ce que l'ensemble se maintienne à l'aide de raccords.
A noter que les radiographies se prêtent à merveille pour la réalisation de pochoirs. La matière est suffisamment rigide pour être réutilisable plusieurs fois et peut aisément se découper à l'aide d'un cutter.




On entoure précautionneusement le pochoir à l'aide de papiers avant l'application de la peinture en aérosol, et on passe ainsi d'une imposition à l'autre jusqu'à ce que l'on ait fait le tour complet. Il s'agit d'être parfaitement symétrique afin de réussir le dernier raccord.


Les chants sciés à 45° sont à leur tour peints en noir avant d'être cloués sur la bordure du panneau en bois.


Il ne reste plus qu'à visser les fixations sur la cible et fixer le panneau au mur


Dernières vérifications, le centre de la cible doit être très exactement à 1m73 du sol.


Le résultat est satisfaisant, je regrette néanmoins de ne pas avoir un maillage d'entrelacs plus dense et que ce dernier soit masqué par l'anneau de protection de la cible en polymère. On n'a plus la notion de contour mais l'impression d'avoir un tressage sur toute la surface. En outre la technique du pochoir a nécessité de longs calculs et les raccords ne sont pas évidents. La prochaine fois je pense opter pour le bon vieux dessin au pinceau.
Pour ceux et celles qui comme moi aiment les entrelacs celtiques et souhaiteraient apprendre à en réaliser eux-même, je recommande vivement ce site très complet : entrelacs.net

lundi 7 mai 2012

Grosse déprime à gauche

J'ai retrouvé tous les gros malades anti-sarkozystes primaires qui ont passé 5 ans de leur putain de vie à cracher, invectiver, insulter, injurier et gueuler sur Nicolas Sarkozy.
Ils sont tous en dépression, en affection longue durée au Danemark où ils se font suivre en psychothérapie de groupe.
Ben ouais, z'ont plus personne à dézinguer, du coup c'est la grosse déprime !
Il savent plus rien faire de leur dix doigts et chialent comme des gonzesses toute la journée !!!
Ah ah ah je me marre !
Mouaaaaarfff !!!

samedi 5 mai 2012

Elections : kit prédécoupé pour les nuls


Sondage

Quel bulletin choisissez-vous ?

mercredi 2 mai 2012

Après le débat...

Couverture d'Hara Kiri N° 234... Toute une époque :) (source : palladio.free.fr)

Archives du blog

On ne lâche rien !

On ne lâche rien !
La dégénérescence c'est un peu l'obsolescence programmée du socialisme.