lundi 12 novembre 2012

Grand écart


Je vous parlais il y a peu du concert de The Eighties Matchobox B-Line Disaster auquel j'ai assisté il y a quinze jours.
Je disais qu'il allait en scotcher plus d'un. Je ne croyais pas si bien dire...
Tout d'abord votre fidèle serviteur.
J'ai pour habitude de me charger un peu en alcool avant un concert, pour une raison bien simple :
Eviter d'avoir à consommer sur place où ça coûte forcément plus cher que les cannettes achetées chez l'épicier du coin.
J'aime donc me pointer une heure avant, m'écluser quelques bières achetées sur place et squatter les cafés du coin. Sauf que là j'étais à la bourre. J'ai donc pris le parti de me sustenter en liquide dans le métro à l'aide de canettes de Navigator et de 8.6, au goût assez discutable mais à l'alcoolémie relevée pour les retardataires comme moi.
J'arrive donc dans la salle, suffisamment chargé pour la soirée, attendant que le groupe daigne se pointer. Sauf que ces cons n'étaient pas encore là, en cause les conditions climatiques mauvaises à l'aéroport d'Heathrow...
Encore un coup d'Hollande...
It's raining cats & dogs taxes & frogs.

J'étais donc coincé à la Flèche d'Or, toute sortie étant définitive, il ne me restait plus qu'à me consoler en squattant le bar. C'était la folie, ce dernier était cerné par une meute compacte d'individus tous plus assoiffés les uns que les autres.
J'ai réussi tant bien que mal à m'extirper d'une véritable marée humaine, guidé par les scintillements cuivrés du bar sur lequel j'ai fini par m'échouer.

J'y ai rencontré d'autres naufragés, l'ambiance était électrique et chaleureuse. La promiscuité et l'alcool aidant, je me suis lié d'amitié avec quelques hères aussi pétés que moi. Les tournées de rhum et de bières volaient....
Le reste... Je ne sais plus trop, c'est euh... très syncopé.

Source : Sound of Violence, Photos par Brian

Je me souviens d'un pogo d'enfer mais surtout de mon bonnet St James que j'ai paumé en tenant un gars qui s'était jeté dans la fosse, le chanteur peut-être...

Un grand merci à Sound of Violence et au photographe Brian qui m'ont autorisé à diffuser ces superbes photos ! :)


La deuxième personne a être restée scotchée est une copine, Io froufrou, avec laquelle j'avais rendez-vous à la sortie du concert.

Elle a vu débouler une sous-merde, trempée de la tête aux pieds, ivre morte, ânonnant sans cesse une histoire de bonnet perdu.

Deux semaines plus tard, la donzelle m'invitait à un concert de musique baroque dans le cadre du festival Marin Marais. Au programme flûte à bec, hautbois, violon, basson et clavecin joués par l'ensemble Le Bel Esprit interprétant du Vivaldi, du Scarlatti, du Leclair et du Telemann.

Le Bel Esprit
C'était euh... Complètement différent mais super sympa aussi !
Et devinez quoi, en quittant la salle j'ai aperçu que quelqu'un y avait également perdu son bonnet.
Etonnant non ?

13 commentaires :

  1. Bon pour le pogo compte pas sur moi, j ai arreté depuis longtemps mais pour la binouze et les concerts baroques avec plaisir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour les concerts baroques c'est à refaire, faut qu'on demande à Io qui a une chiée de programmes dans son sac.
      Pour la binouze aussi, je suis partant mais après le concert alors !

      Supprimer
    2. si vous avez assez de place, ça me dirait bien ,j'adore le baroque, mais la binouze, ni avant ni après......par contre, le picon rouge.....

      Supprimer
    3. Aaaah corto, je t'emmène quand tu veux! Malheureusement le festival touche à sa fin et vendredi et samedi prochain, ce sont les deux derniers et ils seront moins sympas que celui où j'ai emmené Vlad. Je vais regarder s'il y a d'autres concerts de ce genre et je te dis. Ça serait sympa qu'on se fasse une chtite virée concert bière, oui!
      Sinon, dans mon sac, j'ai pas des chiées de programmes, faut pas pousser non plus, alors!

      Supprimer
    4. @Boutfil
      Ah oui, tu viens aussi, allez hop !

      Supprimer
    5. Oui oui! J'étais restée bloquée sur la page et je n'avais pas vu le commentaire de Boutfil!
      Bien sûre Boutfil! Tu viens aussi!
      Allez zou! :)

      Supprimer
  2. Sinon Vlad, faut admettre que tu es un as du grand écart. J'ai été impressionnée.
    Quelle souplesse!
    Et puis c'est pas donné à tout le monde d'être aussi ouvert musicalement.
    Et tu m'emmènes quand découvrir les rockeux?
    J'emmènerai pas de bonnet :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahhh tu souhaites donc exercer ta souplesse ?
      Quand tu veux ma grande !

      Supprimer
  3. je vois que tu suis avec attention les championnats du monde de pole dance ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui exactement ! Photo sympathique n'est-il pas ? :)

      Supprimer
  4. Whouah la biture, bravo :)
    Jeudi je vais voir Wednesday 13, ça aussi c'est du bruit.

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont les bienvenus !
Tous propos outranciers seront supprimés."Go ahead, make my day !"

Archives du blog

On ne lâche rien !

On ne lâche rien !
La dégénérescence c'est un peu l'obsolescence programmée du socialisme.