mercredi 4 juillet 2012

Plutôt crever !


A part les histoire d'hémorroïdes de mon précédent billet, j'ai pas grand chose à vous raconter si ce n'est mon dernier commentaire laissé sur le blog de mon pote Corto.


Mais bon, on s'en fout des faux-culs... N'est-ce-pas Mme Von Teese ?
Rhâââââ !!!

19 commentaires :

  1. je tweete et je retweete, c'est trop bon à lire !

    RépondreSupprimer
  2. Ça ne te dérange pas de traiter les copains de faux culs ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Depuis quand tu te prends pour le gouvernement et par extension les copains avec ?

      Supprimer
    2. Dans ton billet tu fais allusion aux socialos pas au gouvernement. Et quan bien même, dans la mesure où c'est une mesure que l'on soutient...

      Supprimer
    3. Nicolas, t'es pas de bon poil on dirait...
      Les socialos = le parti socialiste.
      Sinon j'aurais dit les gauchos, les beatniks, les fumeurs de moquette, les bouffeurs de merguez, les degauche, les boboïdes, etc.
      Mais sous prétexte que c'est une mesure que vous soutenez je dois fermer ma gueule ?
      -> Tu pètes un câble là ?
      J'espère que t'es pas sérieux et que tu ne te sens pas visé, sinon t'as pas fini de prendre mal tout un tas de billet.
      Je te signale que l'opposition va durer 5 ans !

      Supprimer
    4. J'ai tenu cinq ans dans l'opposition sans insulter les copains de manière globale, comme tu viens de le faire, ni même d'ailleurs sans insulter personne au gouvernement (on n'est pas nombreux mais tu peux relire tous mes billets).

      Supprimer
    5. Moi j'insulte ??
      Je préfère pas répondre ton com' est ridicule.
      Eh oh, tu vas pas prendre la grosse tête sous prétexte que le PS est au gouvernement ??

      Supprimer
    6. "faux cul", c'est un compliment ?

      Quelle grosse tête ? Continue à charger les copains, mais comme tu dis, les cinq ans vont être longs...

      Supprimer
    7. Exactement : t'as la grosse tête et en plus t'as perdu le sens de l'humour.
      Tu t'es senti visé par un billet qui ne t'était absolument pas adressé.

      Supprimer
    8. Quel sens de l'humour ? Quel humour, d'ailleurs ?

      Et tu continues à enfoncer les copains : normal, tu n'as rien à dire, aucun fond, juste penser à ton propre pognon et à insulter les autres. Et c'est moi qui ai la grosse tête... Forcément, je me permets de critiquer son éminence...

      Maintenant fais nous un billet de fond : explique nous en quoi c'est faux cul d'appliquer ses promesses électorales... Explique nous en quoi quand on critique les insultes on peut avoir la grosse tête...

      Bonne journée...

      Supprimer
    9. Pour l'humour chacun le sien, tu peux ne pas apprécier le mien, soit.
      1) Je continues à enfoncer les copains ? Toi, explique-moi en quoi j'ai insulté quiconque dans ce billet ?
      2) Je pense qu'à mon propre pognon ? C'est nouveau ça. Ben oui, ça me fait chier de perdre pas loin de 100€ par mois. Je devrais être content ?
      3) Tu peux me critiquer, t'ai-je interdit de le faire ? C'est un espace de discussion ici. Je réponds à tes propres critiques, pas la peine de me sortir du "Eminence"
      4) Billet de fond ? Promesses électorales ? Pourquoi devrais-je faire un billet de fond ? Ce blog est mon espace et j'entends l'occuper à ma manière. Je râle parce que je vais perdre pas mal et que je tire déjà la langue. Dois-je nécessairement développer ?
      5) Faux cul : j'utilise ce terme parce que j'abhorre le côté donneur de leçon, humaniste du parti socialiste. Tant qu'ils se donneront ces airs-là j'aurais véritablement du mal à glisser un bulletin PS dans une urne.
      6) Grosse tête : c'est la seule explication que j'ai trouvée. Peut-être y en a-t-il d'autres.

      Supprimer
  3. t'en fait ds choses avec 100 euros ! donnes moi la recette parce que moi, j'arrive juste à faire un plein chez Picard....MOUARFFFFFFF

    RépondreSupprimer
  4. Et moi, même pas!
    Faut dire que quand j'y vais, j'abuse des glaces....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et voilà ! On en revient toujours à la bouffe.

      Supprimer
  5. "...fringues BOUFFE, vacances..." je suis le mouvement!

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont les bienvenus !
Tous propos outranciers seront supprimés."Go ahead, make my day !"

Archives du blog

On ne lâche rien !

On ne lâche rien !
La dégénérescence c'est un peu l'obsolescence programmée du socialisme.