jeudi 8 mars 2012

8 mars : l'inoxydable journée

Aujourd'hui comme vous le savez, c'est la journée de la femme.
Et quoi de mieux qu'un blog pour illustrer ce qui me vient tout de suite à l'esprit lorsque je songe à la femme parfaite :

-> La femme-casserole en inox, trônant majestueusement dans sa cuisine

Styliste Catherine Baba, Photo Ali Mahdavi


...Rhaaaaaaaaaa... merde, qu'ai-je dit de mal ???

14 commentaires :

  1. Bien fait ! Prend toi ça dans la ...
    :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. T'en loupes pas une toi ! Fayot !

      Supprimer
    2. Au fait, c'est la journée des Droits de la femme.
      :)

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Traître ! Bon, je veux bien faire un effort et songer au Teflon

      Supprimer
  3. Journée de la femme... je préfère m'abstenir car j'aurai fait pire que toi... je n'aime pas les journées de ceci ou de cela !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aurais aimé voir ça, l'année prochaine peut-être ?
      A bientôt

      Supprimer
  4. moi je veux la même chez moi !!! !

    RépondreSupprimer
  5. 29...visiteurs uniques et en ce moment il y a 01 visiteur(s) connecté(s) > héhé, c'est moi !!!

    RépondreSupprimer
  6. C'est pas mal, cette petite tenue. La casserole rutile bien, on n'a pas trop chaud pour faire la cuisine et c'est pas mal contre les éclaboussures..
    D'accord avec Philippe. Les journées de fêtes de machin-truc-obligé-à-date-fixe ça m'agace. Ça rime à quoi de commémorer les bonnes femmes à date fixe? Pareil pour le fête des mères (instituée par Pétain).
    Si on a envie d'être sympa avec sa nana ou sa maman ou son dentiste, on a le droit de l'être n'importe quand. Vive la liberté!

    RépondreSupprimer
  7. Devons-nous en conclure que les casseroles que nos hommes politiques se trimbalent sont en fait de superbes créatures en alu, carrossées en inoxydable ?

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont les bienvenus !
Tous propos outranciers seront supprimés."Go ahead, make my day !"

Archives du blog

On ne lâche rien !

On ne lâche rien !
La dégénérescence c'est un peu l'obsolescence programmée du socialisme.