samedi 26 novembre 2011

Le Dormeur doit se réveiller


Au dernier KdB (réunion de blogueurs) Yann et Zeyesnidzeno me disaient entre 2 gorgées de bière qu'ils ne me croyaient pas de droite.
Cette phrase m'a interpellé, "suis-je de droite" me suis-je dit en mon foie intérieur...
Mais c'est quoi être de droite ?
A défaut de donner une définition économique ou politicienne telle qu'on nous la ressert depuis des décennies je vais vous donner ma propre définition vue par la gauche :
Sans coeur, sale riche, bourgeois dégénéré, catho, un poil raciste, exploiteur de la misère humaine, copain des patrons, etc.

La gauche, elle, se place d'emblée dans le registre humaniste :
Anti-guerres, anti-raciste, anti-frontières, mixité sociale, vive les artistes, les merguez, trop cool, lol, mdr etc.
Quand on est jeune et con, on peut tomber dans le panneau et se dire que la droite ça craint, vive les prolos à bas les fachos.
Tout ça c'est des conneries, tout comme ce billet.



Pour répondre aux interrogations de certains lecteurs ou lectrices, si je me sens plus de droite que de gauche c'est par rejet du discours marketing gauchiste :
- La gauche diabolise la droite -> j'aime l'imagerie diabolique.
- La gauche a le monopole du coeur -> trop simple, trop louche.
- La gauche aime les estropiés, les pauvres, les super pauvres, les charclots, les artistes, les moches, les petits, les malades, etc -> Vous y croyez vous ? Moi je m'en fous j'aime tout le monde.
- La gauche veut redistribuer les richesses -> Ah ouais ? Ben pourquoi pas si c'est sa thune, mais pas avec mes impôts. Je suis assez grand pour le faire moi-même.


J'ai parlé plus haut de rejet de l'emballage kikoolol gauchiste, ce n'est pas pour autant que je m'inscris à droite.
Dans les faits, si on s'extirpe du point de vue étriqué d'un militant de base, la gauche comme la droite comportent en leur sein de belles brochettes de gros pourris.

Mais quitte à fricoter avec le diable, je préfère des gros pourris qui s'assument que des faux-culs.


Quittons maintenant mon ressenti et parlons alternance.
Droite et gauche sont des termes infiniment réducteurs mais terriblement efficaces pour phagocyter toutes les intentions de vote.
La France titube et se balance de gauche à droite, on nous dit que c'est l'expression de la démocratie -> Je n'y crois guère, la France est complètement bourrée et droguée au GHB par un trust droite-gauche (UMP-PS) pour mieux se faire endormir voire plus si affinités.
La guerre humanitaire en Libye a fini de me convaincre. Les cocos, l'UPR et la DLR étaient contre. Qui les a entendu ?
Je suis très attaché aux symboles. La démocratie ne s'exporte pas à coup de bombes, la philosophie ne prône pas la guerre. Une guerre est une chose sérieuse, autrement plus qu'un 4ème jour de carence pour les salariés du privé. Je ne voterais donc ni UMP, ni PS, pour cette raison.
La guerre de Libye et sa propagande bien huilée ressemblent terriblement aux chaînes de magasin qu'on retrouve à Paris, Tokyo, Sydney ou New-York. C'est un commerce juteux qui s'exporte très bien à l'heure de la mondialisation.
Le Dormeur doit se réveiller (Dune, Franck herbert)

dimanche 20 novembre 2011

Humour du dimanche

On est dimanche, flemme d'écrire un billet, pourtant j'ai quelques trucs sous le coude. En vrac : prognathisme, tournoi de fléchettes, absinthe, l'univers fantasque de certaines chanteuses rock...
On va faire simple en attendant avec quelques photos éparses :


J'adore le sac à main posé sur une des commande de cet avion militaire...

No comment... reste à savoir de quel point de vue on se place : femmes complexes ou compliquées versus homme binaire ou pragmatique ?

Le point de vue de certains hommes sur certaines femmes mis en équation :

dimanche 13 novembre 2011

L'essentiel est ailleurs


Allez, c'est de bonne guerre... En complément du billet de David Dupuit je retourne le message de cette banderole à l'envoyeur, ah ah ah.
C'est vrai que les affiches de l'UMP sont débiles, les banderoles des militants PS également surtout quand ceux-ci parlent au nom du peuple. D'ailleurs j'ai du mal avec les militants quels qu'ils soient... Pratiquement tous ceux que j'ai croisé sont lobotomisés du bulbe et paraissent sectaires. Sauf les quelques alcoolos que je cotoie au KdB, le lavage de cerveau ne fonctionne pas bien quand il baigne dans l'alcool. Je les remercie d'ailleurs ici pour leur hospitalité et rappelle que le prochain brainstorming 'hips !' est pour le 17 novembre.
La politique c'est bien mais l'essentiel est ailleurs.
Addendum : je viens de me faire signifier que cette banderole n'est pas du PS mais d'une troupe d'artistes dont j'ai oublié le nom (l'évolution de l'homme sur plusieurs millénaire nous a heureusement doté d'une mémoire sélective).
Encore des artistes à la con... De quoi se mêlent-ils ces nases ? Un artiste est là pour faire rêver les gens, ils vous font rêver ceux-là ? Ceux-ci se décrètent artistes comme certains va-t-en guerre se disent philosophes. Pouah !

Fratello Metallo


Une réponse musicale à notre ami Gildan qui présente le clip vidéo de Vanina interprété par un Dave au mieux de sa forme. J'apprécie l'humour et la capacité d'autodérision de Dave et je crois que son public le lui rend bien.
J'aime également ceux et celles qui n'ont pas peur de sortir des sentiers battus et du qu'en dira-t-on.
Cesare Bonizzi est un moine de l'ordre des Frères mineurs capucins à Milan et chante accessoirement dans le groupe de Métal Fratello Metallo.
"C'est après avoir vu Metallica en concert que Cesare Bonizzi s'est senti attiré par le metal, grâce à l'énergie que ce genre musical dégage. Megadeth et Metallica sont ses inspirations musicales principales." (source : Wikipedia)
Mais attention, c'est du Metal Chrétien : Frate Bonizzi nous livre une interprétation toute personnelle mais puissante du message du Créateur au travers de textes évoquant Dieu, Jésus, la Foi et l'amour.
Rigolez pas bande d'aigris, je ne suis pas fan de Metal mais il y a quelques sacrés bons morceaux !


Misteri

01.Volete metallo
02.Venere
03.Fiducia
04.Vita
05.Uomo
06.Bacco
07.Tabacco
08.Dio
09.Amore metallico
10.Maria maiestatis
11.Misteri





Le groupe Fratello Metallo se produit sur scène, il a participé au festival « Gods of Metal », le plus grand festival de métal d'Italie, en 2005, 2006 et 2008.
Et enfin, pour le plaisir voyez comment il assure graaaave en lancer de Tee-Shirt  :)
Et que je n'entende plus les jeunes dire qu'il sont fatigués de la vie !

vendredi 11 novembre 2011

Sale temps pour la démocratie


Superbe article de Music Lodge intitulé "Le mensonge démocratique" qui illustre à merveille ce que je pense de la politique en France :
Pseudo alternance et pseudo démocratie... (j'en avais parlé succinctement ici et )
(Sans compter la surcouche de l'Europe soviétoïde qui se fout ouvertement du processus démocratique).
Mon commentaire chez Music Lodge :
"....Marre de la pseudo alternance... Je lorgne depuis peu sur la clérotocratie, à savoir élire des hommes politiques via un tirage au sort : exit les égos surdimensionnés, les carréristes professionnels, les cumulards, les morpions des bancs de l'assemblée, mouarf !

dimanche 6 novembre 2011

Marseille, ses calanques, ses plages, sa crasse.


J'ai un assez vieux pote avec lequel je suis resté en contact bien que ce con ait choisi de partir vivre en province, dans le sud plus exactement.  Je n'ai rien contre la province, je regrette juste de ne pouvoir le voir plus souvent.
Et bien il m'en a raconté de belles sur Marseille...
Comme cette merguez (cuite) qu'il avait débusqué entre 2 CD d'Harmonia Mundi dans le rayon classique de la FNAC... Ou encore un abribus qui d'une semaine à l'autre se retrouvait affublé, sur le toit, tantôt d'un cumulus tantôt de matelas crasseux...
On me rétorquera que ça existe partout... Sauf que mon copain jure de ne plus mettre les pieds dans cette ville de dégénérés (dixit), et apparemment il n'est point le seul.
Afin de finir de me convaincre de son impartialité, il m'a envoyé 2 liens internet :

Le premier lien pointe vers le site villes-en-france.fr et plus exactement sur le témoignage d'un marseillais :

Source : villes-en-france.fr
Le second lien nous dirige vers un site en encore en construction, MiM (Merdeinmarseille) :
"Merdeinmarseille vous permet de publier vos témoignages de la saleté de notre belle ville.Vous pouvez soumettre vos photos de rats crevés, de poubelles renversées, de merdes de chiens sur le trottoir, de tags moches, de plages poubelles et d'une façon générale de tout ce qui fait de Marseille une ville sale."
L'idée est géniale, tout le monde peut laisser des photos cradingues de Marseille sur le site. Je vous invite à visiter la galerie :)
Les créateurs de ce dernier expliquent leur démarche :
"merdeinmarseille est issu du raz le bol de la saleté à Marseille. De l'envie de faire quelque chose pour que ça change.merdeinmarseille a été imaginé suite à une conférence sur l'intelligence collective et la citoyenneté participative. C'est une expérience pour créer un retour collectif sur la saleté de notre ville à nos élus et à nos concitoyens. En espérant créer une réaction chez les différents acteurs de la propreté à Marseille."
Bon ben, la bouillabaisse, je l'achèterais chez Picard hein.... Arf !


samedi 5 novembre 2011

J'arrête de râler...Et puis quoi encore ?!

Je suis d'humeur massacrante, j'ai eu une journée pourrie, la politique me gonfle, bref je suis presque aussi aimable qu'un Noël Mamère ou une Elisabeth Guigou.
De plus, un rigolo a eu la riche idée de m'envoyer un bouquin il y a quelques jours m'enjoignant de l'ouvrir le jour J c'est-à-dire aujourd'hui.

Et voilà, le Monsieur ou la Madame se croit comique sans doute...

Je ne sais pas qui c'est car la personne a jugé bon de ne pas signer.
En lieu et place d'une signature, j'ai un vulgaire post-it avec quelques mots inscrits... L'écriture semblerait être plutôt féminine mais je n'en suis pas sûr.
Copine débile avait parlé de ce bouquin mais on ne se connait que par commentaire interposé et puis elle est barrée quelque part en Argentine en ce moment...

J'ai ma petite idée mais j'attends de voir si la personne osera se dénoncer dans les commentaires. Autant vous dire que si c'est encore un bouquin avec des préceptes New-Age à 2 balles, très peu pour moi hein ! J'ai passé l'âge de faire le poirier tout en récitant des mantras tibétains.


M'enfin, pour être honnête, ça me touche quand même un peu, sauf que j'ai pour le coup l'impression d'être vraiment un vieux con qui emmerde son monde à râler tout le temps.
Allez je balance un sondage autocentré vers mon auguste personne, qu'en pensez-vous ?
(réponses multiples autorisées)

Que pensez-vous du taulier de ce blog ?

jeudi 3 novembre 2011

François Asselineau sur Radio Notre Dame



"Le programme actuel de l'UPR comporte déjà les éléments phares de la stratégie de l’UPR pour la France – notamment la sortie de l'UE, sortie de l'euro et de l'OTAN –, s’inscrivant en rupture avec l’ensemble de la classe politique française"


...Et en parfait accord avec votre serviteur Vlad ici présent !


François Asselineau Président de l'UPR était "Le grand témoin" de la matinale sur Radio Notre Dame le 2 novembre (durée de l'émission 0:48:55).
Une bonne occasion d'écouter son point de vue sur l'Europe et la crise actuelle.


Morceaux choisis :
"...Vous savez ce qui est en train d'arriver aux grecs ? Vous savez pourquoi la Grèce est à feu et à sang ? C'est qu'on n'en parle pas aux français, mais on leur demande de tout vendre : La banque postale, les télécommunications, les ports du Pirée, de Salonique, la société d'eau de Salonique, tous les aéroports, la loterie nationale, le groupe gazier, le PMU, les licences de téléphonie mobile, l'aéroport international d'Athènes, tous les réseaux d'autoroute, la poste, les systèmes de défense, la caisse des dépôts et consignation, etc, la banque agricole, toutes les participations bancaires...On leur demande de tout vendre ! Et qui veut s'acheter la Grèce ? Et qui veut l'acheter ? Ce sont justement des fonds de pension anglo-saxons qui sont gorgés de dollar qui est une monnaie de singe..."

"...Il est temps maintenant de dire stop ça suffit comme ça, les peuples d'europe ne doivent pas passer sous la coupe d'une oligarchie financière qui par un jeu d'écriture comptable est en train de nous piller..."

Archives du blog

On ne lâche rien !

On ne lâche rien !
La dégénérescence c'est un peu l'obsolescence programmée du socialisme.