samedi 26 novembre 2011

Le Dormeur doit se réveiller


Au dernier KdB (réunion de blogueurs) Yann et Zeyesnidzeno me disaient entre 2 gorgées de bière qu'ils ne me croyaient pas de droite.
Cette phrase m'a interpellé, "suis-je de droite" me suis-je dit en mon foie intérieur...
Mais c'est quoi être de droite ?
A défaut de donner une définition économique ou politicienne telle qu'on nous la ressert depuis des décennies je vais vous donner ma propre définition vue par la gauche :
Sans coeur, sale riche, bourgeois dégénéré, catho, un poil raciste, exploiteur de la misère humaine, copain des patrons, etc.

La gauche, elle, se place d'emblée dans le registre humaniste :
Anti-guerres, anti-raciste, anti-frontières, mixité sociale, vive les artistes, les merguez, trop cool, lol, mdr etc.
Quand on est jeune et con, on peut tomber dans le panneau et se dire que la droite ça craint, vive les prolos à bas les fachos.
Tout ça c'est des conneries, tout comme ce billet.



Pour répondre aux interrogations de certains lecteurs ou lectrices, si je me sens plus de droite que de gauche c'est par rejet du discours marketing gauchiste :
- La gauche diabolise la droite -> j'aime l'imagerie diabolique.
- La gauche a le monopole du coeur -> trop simple, trop louche.
- La gauche aime les estropiés, les pauvres, les super pauvres, les charclots, les artistes, les moches, les petits, les malades, etc -> Vous y croyez vous ? Moi je m'en fous j'aime tout le monde.
- La gauche veut redistribuer les richesses -> Ah ouais ? Ben pourquoi pas si c'est sa thune, mais pas avec mes impôts. Je suis assez grand pour le faire moi-même.


J'ai parlé plus haut de rejet de l'emballage kikoolol gauchiste, ce n'est pas pour autant que je m'inscris à droite.
Dans les faits, si on s'extirpe du point de vue étriqué d'un militant de base, la gauche comme la droite comportent en leur sein de belles brochettes de gros pourris.

Mais quitte à fricoter avec le diable, je préfère des gros pourris qui s'assument que des faux-culs.


Quittons maintenant mon ressenti et parlons alternance.
Droite et gauche sont des termes infiniment réducteurs mais terriblement efficaces pour phagocyter toutes les intentions de vote.
La France titube et se balance de gauche à droite, on nous dit que c'est l'expression de la démocratie -> Je n'y crois guère, la France est complètement bourrée et droguée au GHB par un trust droite-gauche (UMP-PS) pour mieux se faire endormir voire plus si affinités.
La guerre humanitaire en Libye a fini de me convaincre. Les cocos, l'UPR et la DLR étaient contre. Qui les a entendu ?
Je suis très attaché aux symboles. La démocratie ne s'exporte pas à coup de bombes, la philosophie ne prône pas la guerre. Une guerre est une chose sérieuse, autrement plus qu'un 4ème jour de carence pour les salariés du privé. Je ne voterais donc ni UMP, ni PS, pour cette raison.
La guerre de Libye et sa propagande bien huilée ressemblent terriblement aux chaînes de magasin qu'on retrouve à Paris, Tokyo, Sydney ou New-York. C'est un commerce juteux qui s'exporte très bien à l'heure de la mondialisation.
Le Dormeur doit se réveiller (Dune, Franck herbert)

17 commentaires :

  1. J'aime bien ton billet.
    Gauche/droite, c'est valable pour les mains. Celle qui écrit et celle qui fout par terre les petits pois. Non?
    Le reste n'est que vaste pourriture. Libye, Irak, etc...on nous prend pour des benêts à 380°. C'est immonde. Extirpons-nous du cloaque.

    Sinon Vlad, dis-nous un peu, ton foie intérieur, il est à droite ou à gauche? :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mon foie intérieur ? Ca fait des mois que je bloque sur ta question... Je ne sais pas,... il est plutôt anar mon foie, quand je picole je raconte plein de conneries et gauche et droite me passent par dessus la tête. je suis alors plutôt dans le trip "on s'en fout, on emmerde tout le monde".

      Supprimer
  2. Les personnels politique suivent le souffle comme une girouette, et nous nous subissons. Alors aux choix : Comme Jérémie (10:23) nous attendons l'intervention divine « Il n’appartient pas à l’homme qui marche de diriger son pas » ou, testons la Clérocratie (tirage au sort).

    - A OUHAI ! Les gros gars vont laisser faire ?
    - Ché po ! (je sais que non)...

    Démo-cratie, etc : Étienne Chouard

    http://www.dailymotion.com/video/xiyzhh_etienne-chouard-conference-le-tirage-au-sort-comme-bombe-politiquement-durable-contre-l-oligarchie_news#from=embediframe


    Ankalogon

    RépondreSupprimer
  3. Être de gauche, c'est très simple:

    On aime tout le monde mais on roula pour soi.

    On distribue l'argent des autres mais on garde le sien pour soi.

    Être de gauche permet de rouler en Porche, de posséder un hôtel particulier, de cumuler les mandats et se faire pardonne car on est de gauche.

    Enfin que soit les caciques ou les militants la règle est valable.

    La gauche aime tellement les pauvres qu'elle les laisse dans leur jus.

    Sinon en 14 de mitterrandie dont 12 entièrement socialiste, on serait devenu tous riches,

    Mais tout ça va changer avec l'arrivée de l' Élu en 2012.

    Je n'aime pas Sarkozy, mais je sais qu'il ne me fera aucun cadeau.

    Comme il est dit dans une prière: "Seigneur protège moi de mes amis de mes ennemis je m'en charge"

    Traduit en langage politique:

    " République protège moi des socialistes, des gens de droites je m'en charge".

    RépondreSupprimer
  4. "Tout ça c'est des conneries, tout comme ce billet."
    :)...
    Avoue ! T'es de gauche, Muad' Dib !
    :)))

    RépondreSupprimer
  5. Cœur à gauche réaction à droite.

    Signé : anonyme élevée dans la "gauche caviar"

    RépondreSupprimer
  6. Monarchiste, ça te dirait ?

    Moi je ne le suis pas, mais finalement j'ai élevé mes gosses dans le respect de valeurs, qui tout bien pesé sont celles des Monarchies...

    Bon j'aime pas les capétiens... mais on peut toujours déménager vers une monarchie européenne.

    En attendant je hais la Republique et les républicains.

    RépondreSupprimer
  7. On s'en fout tant qu'on boit un coup ensemble.
    'tain, GHB, je les ai vu il n'y a pas si longtemps :)

    RépondreSupprimer
  8. J'aime beaucoup ta description de la droite par la gauche et la description de la gauche par elle-même.
    Je me retrouve pas mal dans ce billet... :o)

    RépondreSupprimer
  9. @Io
    Gauche/Droite, c'est pareil, les 2 servent à se pignoler.
    Mon foie intérieur ? Plutôt Chevènementiste, il démissionne ou il ferme sa gueule
    @Ankalogon
    Le tirage au sort : ça me plait bien ça, rien de mieux pour foutre l'égo des aparatchiks par terre
    @Ce que Je Pense
    T'as pas dû lire mon billet, assumes!
    @grandpas
    Pas mal la maxime ;) Merci !
    Gildan
    T'as pas un peu d'épice ? ;)
    @Yann
    Ouais, possible, sauf que j'aime pas le bordel
    @Anonyme
    Ca me plait bien comme description :)
    @La sorcière à la ville
    Monarchie européenne ? En voilà une drôle d'idée...Tu vois Von Rompuy se faire adouber toi ?
    @El Camino
    Voilà, t'as raison, tout est dit. GBH existent toujours ??
    @Romain
    Merci Romain, je me sens moins seul du coup. Au fait aucun rapport : je me suis remis à l'entraînement 3 fois la semaine ;)

    RépondreSupprimer
  10. EUH...par j'aurais dû écrire une des monarchies d'Europe... je pensais Belgique, Espagne, GB, Hollande...

    RépondreSupprimer
  11. moi, je t'ai rajouté à mes liens, là; sur la droite....biz

    RépondreSupprimer
  12. @La sorcière à la ville
    Pardon j'avais pas compris. J'avoue que les protocoles princiers ça a de la gueule en général. y'a rien à faire, c'est encore inscrit dans notre patrimoine génétique, les princes et princesses font rêver les gosses. Tout comme pompier, medecin, spationaute...
    @Boutfil
    Salut ! Ben pareil que toi ! ;)

    RépondreSupprimer
  13. "La gauche veut redistribuer les richesses -> Ah ouais ? Ben pourquoi pas si c'est sa thune, mais pas avec mes impôts. Je suis assez grand pour le faire moi-même."
    Non ça par contre c'est faux, personne n'est assez grand pour redistribuer justement de sa thune dans un pays peuplé de 65 millions de personnes. Ou alors en parts égales et c'est pas équitable.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour lincruste ! C'est vrai vous avez raison sur ce coup-là...

      Supprimer

Les commentaires sont les bienvenus !
Tous propos outranciers seront supprimés."Go ahead, make my day !"

Archives du blog

On ne lâche rien !

On ne lâche rien !
La dégénérescence c'est un peu l'obsolescence programmée du socialisme.