samedi 24 septembre 2011

Love darts


C'est une nouvelle d'une grande importance et qui revêt un caractère symbolique alors que s'opèrent chez moi plein de bouleversements personnels :

Après 15 ans d'interruption totale, lundi soir à 20h, je me réinscris à mon ancien club de fléchettes.

Lundi dernier, j'avais retrouvé avec plaisir de vieux potes du club qui n'ont pas lâché l'affaire depuis 1996 ; ils sont toujours aussi sympas, tapent toujours autant sur la cible et apprécient toujours la binouze.

Celle-ci est d'ailleurs est à 2,50€ la pinte, en plein Paris : imbattable.

Vivement lundi. Rien ne saura me détourner de ce jour historique, pas même mes copines hystéros venues me voir de loin...


13 commentaires :

  1. Bien. Tu as raison :)
    Ça fait drôle de retrouver un monde qu'on avait laissé loin derrière fois, hein?

    RépondreSupprimer
  2. Salut Io :)
    Oui, ça fait drôle. On se retrouve un peu chez les autres.

    RépondreSupprimer
  3. Si tes vieux poteaux sont encore là, tu vas très vite te sentir chez toi :)

    RépondreSupprimer
  4. Dis à tes copines que j'ai maintenant une voiture très confortable ;)

    RépondreSupprimer
  5. @El Camino
    Ah ah OK vieux, pas de problème ;)

    RépondreSupprimer
  6. Pas de soucis mon grand, va faire tes fléchettes, moi je vais m'occuper des copines!! ne me remercie pas hein, c'est normal entre blogger :))

    RépondreSupprimer
  7. @ThierryRégis
    Merci t'es un vrai pote ! J'apprécie ton sens du sacrifice, bon courage vieux, hein !

    RépondreSupprimer
  8. Alors un petit compte rendu sur la soirée fléchette ?

    RépondreSupprimer
  9. Alors ces retrouvailles ? On attend la suite...

    RépondreSupprimer
  10. Il faut se donner les moyens de ses envies et de ses rêves, même quand ce sont des passions de jeunesse, d'un temps un peu révolu.

    Comment fait-on pour les rencontrer, tes amies? :)

    RépondreSupprimer
  11. @Nadezda et @La sorcière à la ville
    J'ai mis 3 jours pour m'en remettre, foie en vrac mais 1er match de championnat gagné.
    @M. Mandel
    Certes, d'autant qu'on est plusieurs cons de 40 voire 50 balais à jouer aux fléchettes ;)
    @Le Parisien Libéral
    Ouais hein ?! Je trouve aussi ;-)

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont les bienvenus !
Tous propos outranciers seront supprimés."Go ahead, make my day !"

Archives du blog

On ne lâche rien !

On ne lâche rien !
La dégénérescence c'est un peu l'obsolescence programmée du socialisme.