vendredi 4 mars 2011

Stripo-thérapie


Je vais vous faire partager la dernière connerie occidentale bien dégénérée trouvée au hasard de mes pérégrinations matinales sur internet.

Sarah White, étudiante New-yorkaise en psychologie et photographe à ses heures perdues, se définit comme une thérapeute qui aime avant tout "parler avec les gens de ce qui les préoccupe".




Jusqu'ici rien d'anormal sauf que cette dame se targue d'avoir inventé une nouvelle manière d'appréhender la thérapie :
Un mélange de thérapie freudienne classique, de psychothérapie, de thérapie comportementale et... de strip-tease.
En gros elle se fout à poil devant ses patients.
Les premières consultations se font sur internet et ce n'est qu'au terme de plusieurs séances à $100 la demi-heure qu'on est invité à consulter sur place.
D'après Sarah White se mettre à nu devant ses patients facilite l'introspection intérieure de l'individu...Arf !
Pour ceux d'entre vous qui ont du temps à perdre et/ou qui se sentent mal soudainement et cherchent l'aide d'une exhib' thérapeute, le site internet est par ici.

5 commentaires :

  1. j'ai entendu dire que Nicolas allait passer un week-end à New-York, tu crois qu'il a rdv avec Sarah ?
    mouahahahah

    RépondreSupprimer
  2. Il ne cherchait pas une directrice de campagne ?

    RépondreSupprimer
  3. Moi dans stripo-thérapie ce que je n'aime pas c'est thérapie ( un peu comme dans "se faire liposuccer" c'est lipo que je n'aime pas ) et puis en + ( petit clin d'oeil pour un autre de tes billets )l'argent que tu dépenses dans ces thérapies diminue ton héritage et les droits de successions associés ;)

    RépondreSupprimer
  4. @ThierryRégis
    Bienvenue ici, je n'avais pas vu les choses sous cet angle-là ! Un raisonnement tout en rondeur aux perspectives excitantes.

    RépondreSupprimer
  5. En tout cas cela confirme ce que je pense de cette profession. Ahahah.

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont les bienvenus !
Tous propos outranciers seront supprimés."Go ahead, make my day !"

Archives du blog

La dégénérescence c'est un peu l'obsolescence programmée du socialisme.