lundi 21 février 2011

No Comment

15 commentaires :

  1. Ben si !!! Il faut commenter ! C'est une grande nouvelle :
    Omar Souleymane + Bjork = ça va donner !
    Mais c'est pas encore fait ... attendons !

    RépondreSupprimer
  2. Oui j'avais vu passer ce pitoyable "appel" de Kechiche qui, décidément, tombe plus bas que bas.

    RépondreSupprimer
  3. Mais ouiiii, allons y !!!! Hein !!!! moi je serai pour une troisième guerre mondiale totale c'est mieux et puis c'est tout autant efficace pour aller nul part !!!!! On tape sur Zemmour mais pas sur lui ? Pourtant c'est un appel communautaire dangereux.
    La misère , l'injustice les difficultés sont partout et pour beaucoup pas uniquement dans les banlieues. Que les paysans prennent fourches et torches les mères célibataires leurs bambins, les handicapés leur fauteuil et allons tous à l'Elysée !!!

    RépondreSupprimer
  4. Il a pris quoi ? c('est quoi l'adresse du fournisseur ? et pourquoi juste la banlieue et pas tout le monde d'abord ?

    RépondreSupprimer
  5. LOmiG
    Encore un rebelle de bac à sable. J'aime bien le concept "No Comment" à la Euronews, je sens que je vais en faire d'autres tiens...
    @Gildan
    Bien vu ! :))
    @Gildan
    Anonyme et Ju
    J'ai eu les mêmes réflexions que vous. Et pourquoi juste la banlieue tiens ? Le Môssieur pourrait s'expliquer un peu plus...

    RépondreSupprimer
  6. @Ju
    J'ai oublié de te souhaiter la bienvenue sur ce blog de droite archi craignos.
    ;)

    RépondreSupprimer
  7. Moi je serais assez pour un soulèvement des banlieues. Mais un vrai, hein ! pas un truc de simili-fiotes ! Un machin genre guérilla urbaine, quoi, qui donne enfin une bonne raison de leur envoyer la Légion et les paras…

    RépondreSupprimer
  8. Didier si soulèvement il y avait personne n'oserait envoyer les paras. De plus les neu-neus bienpensants seraient les premiers à défendre des ordures et des dealers opportunistes qui se feraient passer pour des martyrs.
    Sans compter les vraies victimes de ces quartiers pourris : les habitants pris en otage.

    RépondreSupprimer
  9. Et après, ils parlent d'intégration... Ce genre de phrase, à la volée, à intérêt à être suivie d'arguments costaud pour ne pas faire passer ce môssieur pour un rebelle ;-)

    RépondreSupprimer
  10. je ne vais pas me faire que des amis, la rêve-olution chiche !

    RépondreSupprimer
  11. @Homer
    d'après lui ce serait bordel d'abord, arguments après
    @OSEM
    Une révolution ? Tu n'es pas sérieuse...Tu ne pourrais plus te faire masser chez les shaolin pendant les couvre-feu !
    Merci d'être passée :)

    RépondreSupprimer
  12. Il faut les comprendre, pas plus tard que ce soir, pendant le repas, on m'a affirmer que si on voulait faire baisser le nombre de voitures brûlées dans les quartiers, il fallait leur construire des terrains de foot' et de basket, parce que c'est parce qu'ils s'ennuient...

    S'ils s'ennuient tant que ça, on pourrait leur faire faire des TIG ? non ?

    (je suis d'accord avec Didier, qu'ils se révoltent, qu'ils osent buter une pauvre personne, et on n'oubliera pas de le leur faire regretter ;) )

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont les bienvenus !
Tous propos outranciers seront supprimés."Go ahead, make my day !"

Archives du blog

On ne lâche rien !

On ne lâche rien !
La dégénérescence c'est un peu l'obsolescence programmée du socialisme.