mardi 25 janvier 2011

Rapophobe contre homophobe


J'apprends aujourd'hui que le groupe de rap merde homophobe Sexion d'Assaut a été programmé au festival Paroles et Musiques.

Problème la région Rhône-Alpes finance l'association Paroles et musiques.

Le bras de fer s'est donc engagé et je soutiens à fond le PS sur ce coup : il est hors de question que le contribuable paye pour les voir sur scène. Voir l'article du progrès.fr

Voir aussi et surtout l'article de Pensecris au sujet de Sexion d'Assaut : "Sexion d'Assaut ou la nausée" où je m'étais fendu d'un commentaire fustigeant le rap intolérant que j'opposais au rock.


Rock dont la violence est d'après moi plus auto-destructrice et plutôt dirigée contre ses propres démons intérieurs.
Alors que le rock a souvent voulu s'affranchir de signes extérieurs de richesse pour mieux délivrer un message de liberté, celui d'une éternelle jeunesse encore vierge des vicissitudes d'un monde consumériste, le rap lui se borne à se vautrer dans le bling-bling et la vulgarité assumée.
Je préfère un Iggy Pop dopé à mort, hystéro et en pleine mutilation scénique qu'un rappeur habillé de pied en cape avec des fringues de marque exhibant ses dollars et ses putes...
C'est mon côté romantique...

11 commentaires :

  1. Qu'est ce qu'il est beau le Ian ! Je prépare un article, j'ai vu "Control" il y a peu avec l'excellent Sam Riley. un rôle qui va le suivre ! Voire le hanter !
    Sinon, d'accord avec toi, mais ce sont quelques individus pas tous les rapeurs. Non ?
    ...
    Donc tu vas voter PS!
    ;^)

    RépondreSupprimer
  2. Je n'ai aps vu le film encore !
    Voter PS ?! Nannnnnn !
    Perso je trouve que la majorité des rappeurs sont des abrutis...
    Arf

    RépondreSupprimer
  3. ils sont aussi programmés au Printemps de Bourges...

    (et Gildan a raison, sexion de machin ne représente pas tous les rappeurs, loin de là)

    RépondreSupprimer
  4. Gaël, Gildan
    Je n'ai pas dit qu'ils étaient tous homophobes. Par contre la quasi-totalité des rappeurs font usage d'une imagerie complètement conne où le pire de l'homme est mis en avant...

    RépondreSupprimer
  5. Vlad : la quasi totalité de ceux mis en avant par les médias qui vendent cette souper. Ce serait comme dire que la chanson français se limite à Jennifer et M. Pokora parce qu'ils ont gagné les NRJ Music machins

    RépondreSupprimer
  6. Gaël, je rectifie alors. TOUS CEUX que j'ai eu l'occasion de voir ou d'entendre me sortent par les yeux. Il est vrai que je ne connais pas la scène rap, j'ai essayé il y a bien longtemps mais rien à faire, rien, mais alors rien du tout ne m'attire dans ce style musical ou du moins dans ce que je connais d'eux.

    RépondreSupprimer
  7. Nous sommes d'accord (bon sauf que moi je prends du plaisir à écouter certains groupes :) )

    RépondreSupprimer
  8. Bien vu ! Et sans vouloir jouer le « choc des civilisations », votre réflexion me fait soudain penser à un parallèle entre rock/rap et martyr chrétien/martyr islamique. Le rock est tel le martyr chrétien, qui accepte de se faire défoncer la gueule pour témoigner de la vérité de sa foi. Le rap est tel le martyr islamique, qui témoigne de la vérité de sa foi en défonçant la gueule des autres !
    Reprenez les valeurs du rock que vous énumérez : violence tournée contre soi, dégoût du fric et de la corruption du monde, liberté, virginité de la jeunesse... Elles sont finalement assez « chrétiennes ». Et à bien des égards, le petit rockeur blanc est l’enfant maudit de ses parents bourgeois chrétiens, et ne fait rien d’autre, sans le savoir, que prôner un retour aux sources (Jésus-Christ est un hippie !).
    Je vois plus difficilement, en revanche, comment ce même petit bourgeois, jeune un peu perdu, peut trouver son compte dans l’idéal rap, si éloigné comme vous dites du romantisme. Sans même parler des messages véhiculés : au mieux discours de morale pontifiants, au pire célébration du sexe, de la violence, du fric, de la vulgarité...

    RépondreSupprimer
  9. @Un Oeil
    Voyez-vous j'avais aussi trouvé un côté chrétien à une certaine scène rock lorsque j'ai écris cet article. Je n'ai pas voulu aller plus avant de peur de généraliser à outrance et de peur d'être surtout trop subjectif en ce qui concerne un certain rock et l'idée que je m'en fait. Votre remarque à ce sujet me conforte dans l'idée qu'il doit y avoir tout de même une expression toute chrétienne dans le rock.

    RépondreSupprimer
  10. @Un Oeil
    Et hop, on se vouvoie de nouveau !

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont les bienvenus !
Tous propos outranciers seront supprimés."Go ahead, make my day !"

Archives du blog

La dégénérescence c'est un peu l'obsolescence programmée du socialisme.