mardi 31 août 2010

Un filleul au comptoir




Je suis parrain ! Bon le filleul y sent pas vraiment le talc hein mais plutôt le houblon.
Peu importe !
J'offre donc sa toute première gourmette au nouveau blog de Nicolas Au Comptoir De la Comète.
Je sais qu'il en fera bon usage.
Pis ça me fait vachement plaisir parce que c'est un super blog.
Longue vie aux blogs !

Incroyable Roger Federer

lundi 30 août 2010

Reader en grand


Nous sommes nombreux à utiliser Google Reader cet agrégateur de flux.  C'est vrai que c'est super pratique : tous les abonnements, les flux d'informations, sont centralisés en un seul endroit.
Nous sommes constamment rivés à notre Reader de peur de rater des informations pertinentes ou encore de risquer de se retrouver débordé. A tel point que l'on verra bientôt apparaitre des flux du types "à table !" ou encore "Si t'es bourré, ne fais pas de bruit en rentrant et va dormir dans le salon".
Google, fort de son succès aliénant, dote le Reader de quelques fonctionnalités supplémentaires assez pratiques :

Mode grand écran

- Marre de vous bousiller les yeux sur l'écran ? Appuyez sur la touche pour passer votre reader du mode normal à plein écran et vice et versa.

Google Reader en mode plein écran (appuyer sur la touche f)

- Vous voulez faire apparaitre le volet latéral lorsque vous êtes en plein écran parce que vous ne savez même plus ce que vous lisez ni à quelle rubrique est associée ce flux ou alors parce que vous êtes sous cach'tons ? Appuyez sur SHIFT  U

Google Reader en mode plein écran avec volet latéral (appuyer sur Shift U pour le faire apparaitre/disparaitre)

Tendance

La rubrique trends ou tendances s'étoffe, désormais il affiche le nombre d'articles sur lesquels vous avez cliqué. Bon c'est sûr ça ne sert pas à grand chose, ce n'est en tous cas pas un indice de qualité car bien souvent nous lisons l'article dans Google Reader par commodité.
Autre petit plus de cette rubrique qui va ravir tous ceux qui aiment bien comparer la taille de leur zgeg leur nombre d'articles dans le Reader : un compteur affiche le nombre total d'articles lus/cliqués détaillé par abonnement depuis vos débuts à Google reader. Dans mon cas j'ai commencé à utiliser google reader le 2 mars 2008 et j'en suis à 63 207 articles lus. Le plafond est fixé à 300 000, au-delà google ne comptabilise plus; d'ailleurs j'ai oublié d'ajouter que les articles non lus et marqués comme tels à l'aide de marquer comme tous lus ne sont pas comptabilisés.

Rubrique tendances

Voici et les stars

J'adore feuilleter Voici : ils pratiquent le second degré et quelques fois me font marrer; comme cet article où l'on apprend que si le journal est tenu de faire figurer en première de couverture les condamnations suites aux nombreuses plaintes pour atteintes à la vie privée, certaines "stars" ou politiques peopolisés demandent à ce que les montants n'y figurent pas...

Dauphins nocturnes

Un magnifique morceau de Lisa Gerrard.
Ce qui est con quand on est dauphin c'est qu'on ne peut pas noyer son chagrin...Vous croyez qu'ils rejoignent la surface pour pleurer ?
Faites de beaux rêves.


vendredi 27 août 2010

Des robots au service des hommes

Le 13 avril dernier, le Premier ministre Yukio Hatoyama s’était entretenu avec le Président Nicolas Sarkozy à Washington.
Le Président Sarkozy avait alors rendu hommage aux mesures prises par le Premier ministre Hatoyama dans l’établissement de règles internationales ainsi que dans la lutte contre la crise.

Ce que vous ne saviez pas c'est qu'un accord commercial sans précédent dans l'histoire des deux pays a été conclu entre les deux hommes.


Il s'agit d'une commande ferme de matériel de haute technicité, pour un montant avoisinant les 115 milliards d'euros !. Cet accord commercial entérine des tractations qui ont en réalité débuté fin 2007, il s'inscrit dans la volonté affirmée de part et d'autre d'aller dans le sens d'un rapprochement, sur des secteurs porteurs nécessitant des transferts de compétence, de savoir et de technologie à forte valeur ajoutée.
Mais alors de quoi s'agit-il exactement ?

La France s'est équipée de 800 robots, tous issus des chaînes de montage de la société Toyota Motor Corp.
Ce géant de l'industrie nippone est connu et reconnu mondialement pour son savoir-faire en matière de robotique. Leader dans le marché des robots industriels équipant les industries des années 1980, Toyota a su prendre un virage capital depuis et a investit énormément dans la recherche.


Voici ce que disait alors le Directeur Exécutif Katsuaki Watanabe : "Nous voulons accélérer le développement de robots qui apportent une contribution à la société, tout en montrant notre savoir-faire et l'innovation dans le domaine des automobiles ".

Le résultat est aujourd'hui sans appel, Toyota est le leader incontesté de la robotique de demain, celle qui sera au service de l'homme.
C'est donc en véritable pionnier que la France inaugure aujourd'hui le monde de demain !

Haut de 1,50 mètre, le dernier-né des robots à deux jambes de Toyota est capable de reproduire sans faute les partitions qui lui ont été apprises. Avec 17 articulations au niveau des mains et des bras, ce robot a une dextérité quasi humaine.
Les 800 robots de la marque Toyota Motor Corp seront affectés :

- En marge des restaurants et lieux touristiques
- Des halls de gares
- Dans les wagons de tramways et de métro

Forte de ce contingent de robots, la France se dote d'outils modernes pour remplacer à terme tous les Rroms roumains violonistes dont les conditions de travail précaires étaient intolérables.
Jugez plutot !


Les constructeurs de robots au Japon estiment qu'il y a là un énorme potentiel, la demande est également très forte pour des robots rappeurs.

Allez...pour finir maintenant et vous mettre en jambe, une petite musique typique que vous verrez bientôt interprétée magistralement par des robots Toyota violonistes, contre-bassistes et accordéonistes...



Opa !

jeudi 26 août 2010

Retour vers le passé

Je viens d'apprendre par l'excellent journal du geek que Nike aurait déposé un brevet pour des baskets qui se lacent toutes seules. Un peu comme celle de Marty dans "Retour vers le futur II" !



Encore un truc qui va nécessiter d'utiliser des batteries et contribuer à polluer d'avantages notre belle planète de dégénérés du bulbe. A moins que Nike ait trouvé un moyen astucieux de récupérer l'énergie produite lorsque l'on chausse la chaussure pour la restituer ensuite en serrant les lacets...Un peu comme les montres automatiques. Pas simple.

Je suis pour ma part sur le point de contrer le géant américain : je vais déposer sous peu un brevet révolutionnaire ne nécéssitant aucune source d'énergie extérieure et qui donnera en outre un formidable ballon d'oxygène à l'ostréiculture en Bretagne :



L'intérieur de la chaussure devra être tapissé d'une couche épaisse de culture cellulaire d'huîtres d'Oléron finement sélectionnées.
Un simple coup de spray aux extraits citronnés sur les chaussettes suffira alors à rétracter fortement la chaussure épousant alors parfaitement votre pied d'éco-citoyen !



- Ecologique & biodégradable
- Fabriqué en France
- Garanti sans plomb, répond à la directive RoHs en matière d'environnement, publiée le 27/01/03 et mise en application le 01/07/06.
- Garanti sans mercure & sans Lithium.
- Un bilan carbone très faible (certification du GIEC en cours d'attribution)


nous n'avons pas de pétrole mais avons des idées ! Dominique, Cécile, Danny et José sont emballés !
Notons par ailleurs que ce procédé favorise la biodiversité des bactéries et des champignons de pieds.

Je tiens à remercier vivement le Conseil Général de ma Région qui m'a permis de financer de longues recherches ainsi que l'agence Oléron qui soutient l'innovation et la croissance des PME de Bretagne.

mercredi 25 août 2010

La teigne



Vous vous souvenez tous de Nelly Olson, la pimbêche de la série télévisée "La petite maison dans la prairie" ?
Bon c'est bien...
Parce que figurez-vous que je viens de lui trouver une digne représentante évoluant dans le soccer féminin.
L'information date de novembre dernier, certains d'entre vous en ont surement déjà entendu parlé d'autant que ça a crée un buzz à l'époque.

il s'agit d'une jeune joueuse de foot de 21 ans, Elisabeth Lambert qui s'est faite remarquée lors d'un match amical universitaire opposant son équipe les lobos de New mexico contre l'équipe universitaire de Brigham, les BYU Cougars.

La vidéo maintenant...



Pour la petite histoire elle a été suspendue pour une durée indéterminée après s'être fendue d'un communiqué : 
"Je regrette sincèrement et profondément mon attitude. Mes gestes n'étaient pas prémédités. J'ai laissé mes émotions prendre le dessus. J'assume totalement ma part de responsabilité et accepte toute sanction jugée nécessaire par mon coach et l'administration UNM."
Tu m'étonnes !

Contre-défense des clients de prostituées mineures

Alerté par un post de Maître Eolas, j'ai lu un article de Francis Caballero sur Le Monde daté d'aujourd'hui.
Cet agrégé de droit met en avant, d'après lui, la disproportion des peines encourues par des clients de prostituées mineures.
Dans l'affaire Zahia qui rappelons-le implique des footballeurs qui se seraient offerts des prestations sexuelles d'une mineure alors âgée de 16 ans, Monsieur Caballero précise qu'elle était d'une part majeure sexuellement et d'autre part consentante dans l'exercice de son métier. Ceci afin d'étayer la thèse selon laquelle Zahia n'est la victime de personne, la prostitution n'est pas forcément synonyme d'esclavage (sic) et qu'en définitive les clients de prostituées mineures ne méritent pas la prison.

Je vous invite à lire son article qui suscite déjà pas mal de commentaires... Je l'ai pour ma part entièrement retranscris ci-après entrecoupé par mes propres commentaires :
Le client d'une prostituée mineure est aujourd'hui puni par l'article 225-12-1 du code pénal de trois ans d'emprisonnement et de 45 000 euros d'amende, peines portées à cinq ans et 75 000 euros en cas de mise en relation sur internet (706-47 CPP). Des peines d'une rigueur inouïe, assorties d'une procédure très dure, alignée sur celle des assassins d'enfant, des violeurs et des proxénètes. Le tout pour un simple rapport sexuel tarifé, délit qui n'existait pas il y a dix ans. Le texte a en effet été introduit en droit pénal par la loi du 4 mars 2002 sur l'autorité parentale dans le but de "lutter contre la prostitution enfantine".
Normal, ça ne me choque pas, nul n'est censé ignorer que l'exploitation d'enfants prostitués est dégueulasse, y participer en se payant une pute mineure doit donc être sanctionné. Pour ce qui est des peines, l'auteur sait bien qu'elles sont mesurées à la juste hauteur des faits reprochés et laissées à la libre appréciation du juge qui tient compte de tous les éléments. En d'autre terme, un pékin avec 4g d'alcool dans le sang qui se paye les services d'une prostituée de 2,10m et un bon 95D ne se verra pas infliger la même peine qu'un lubrique qui ratisse régulièrement tous les bahuts à la recherche délibérée d'un mineure vénale. Et encore moins celle d'un proxénète.
La stratégie est claire : punir le client, le culpabiliser, le diaboliser, comme dans la Bible où il est même transpercé en pleine action d'un coup de lance purificateur (Nb, 25, 8). Traité tour à tour de "pourceau", de "viandard", de "reptile du bord de trottoir", de "pervers", de "prostitueur" ou "d'esclavagiste pépère" : le chœur des grenouilles sexophobes n'a pas de mots assez durs pour le qualifier. Il réclame même la punition du client d'une prostituée majeure comme aux Etats-Unis ou en Suède. La prostitution n'est elle pas une forme d'esclavage moderne dont la prostituée est victime ? Une activité au surplus contraire à la dignité de la femme. On ne vend pas son corps. Le problème est que tout ce beau raisonnement est faux et archi-faux.
Là le procédé est malhonnête : l'auteur décrit la diabolisation et les condamnations morales parfois excessives à l'encontre de clients de prostituées. Sauf qu'ici en l'occurrence c'est de prostitution enfantine qu'il s'agit !
Premièrement, la personne prostituée ne vend pas son corps. Elle ne vend rien. Pas un cheveu, pas un cil, pas un poil. Le contrat de prostitution n'est pas un contrat de vente, ni même un contrat de location. C'est un contrat de fourniture de service sexuel moyennant rémunération. Un service qui, entre majeurs consentants, n'est nullement interdit par la loi. Ni condamné par l'opinion puisque 68 % des français sont hostiles à la pénalisation du client d'une prostituée majeure.
La définition toute personnelle de la prostitution est très épurée, dénuée de sensiblerie : c'est du libéralisme décontracté du gland, du bizness quoi. Sauf qu'il y a encore un glissement opéré de la prostitution enfantine vers le débat classique de la prostitution pour noyer le poisson et amener le lecteur à accepter, pourquoi pas, ces thèses.
Deuxièmement, la prostitution n'est pas nécessairement synonyme d'esclavage. En effet à côté de la prostitution forcée, il existe une prostitution libre définie par la Cour de justice de l'Union européenne dans son arrêt Jany (2001) "lorsqu'elle est exercée hors tout lien de subordination en ce qui concerne le choix de cette activité, les conditions de travail et de rémunération, sous sa propre responsabilité, et contre une rémunération qui lui est intégralement versée". En clair dès lors qu'elle perçoit l'intégralité de ses gains, choisit ses horaires, ses tarifs et ses prestations, la prostituée n'est pas une esclave.
"la prostitution n'est pas nécessairement synonyme d'esclavage" Ah ouais ?! Peut-être dans 1% des cas...
Que fait-il des 99% autres alors ? On s'en fout ?
En fait c'est trop cool la prostitution d'après lui, même que c'est  l'Union européenne qui le dit.
Ah bah si c'est l'Europe qui l'dit...Ca va être la fête du slip alors !
On peut proposer à tous les gamins de 15 ans de se payer leur iPhone et leurs jeux vidéos en faisant le tapin, les clients ne seront pas inquiétés, tout le monde il est content !

UN HOMME TRÈS ORDINAIRE
Tel est précisément le cas de Zahia dans l'affaire Ribery, qui déclare urbi et orbi : "Je ne suis pas une victime. Je fais ce que je veux". En jurant qu'elle ne dépend de personne, au tarif déclaré de 2 000 euros la nuit, soit 20 000 euros par mois. La pauvre, il est vrai qu'elle est mineure. Il faut la protéger de la débauche.
Zahia ne fait pas ce qu'elle veut : mineure elle dépend de l'autorité parentale.
Si elle ne dépend d'aucun souteneur combien d'autres ne sont pas dans son cas !
D'après l'auteur gagner 20000€ par mois vous exonère de facto d'être une victime, même si vous sucez des bites et que vous vous faites jardiner. Ainsi donc sous prétexte de gagner plein de tunes on passe outre les lois, on ne protège plus les gosses ?
Ben oui il faut la protéger de la débauche, oui, mille fois oui !
Je préfère voir une fille de 16 ans aller au lycée et penser à son futur métier que faire la pute.
Et puis combien de types elle s'est tapée la Zahia à 50€ la passe, peut-être même payée avec des tickets restos avant de se taper des footeux pleins de blés ?
Et c'est là qu'intervient la troisième erreur grossière. Car si elle est civilement mineure, elle est sexuellement majeure. En effet en France la majorité sexuelle est fixée à quinze ans. Ce qui veut dire qu'à partir de cet âge les rapports sexuels avec les adultes sont autorisés, sauf avec ceux qui ont autorité sur le mineur (parents, éducateurs). Zahia avait donc le droit de coucher avec toute l'équipe de France de football, à la condition que ce soit pour le plaisir. Cela fait partie de la liberté sexuelle des 15-18 ans. Et si la prostitution est interdite à tous les mineurs, c'est un interdit sans peine.
Ce n'est pas une erreur grossière Monsieur caballero, c'est la loi. La loi interdit toute relation tarifée avec une mineure civile.
Ca vous désole peut-être mais il faut bien fixer une limite d'âge, aujourd'hui un client n'est pas inquiété lorsqu'il voit une prostituée de 18 ans; si on abaisse la dépénalisation à 15 ans demain c'est quoi ? 12 ans ?
C'est totalement irresponsable.
J'ajouterais que si les rapports avec les adultes ayant autorité sur le mineur sont interdit c'est aussi pour protéger le mineur qu'on considère sans doute pas encore totalement en mesure de consentir de manière responsable à des actes d'ordre sexuel.
De plus, un adulte peut être accusé de détournement de mineurs qu'il ait ou non eu des relations sexuelles avec un mineur sexuellement majeur.
Dans un tel contexte, traiter le client d'une prostituée "mineure" comme un délinquant sexuel avec garde à vue, mise en examen, inscription au fichier FNAEG, etc., est un non sens. Le punir de prison est proprement délirant. Non parce que sa partenaire a l'air d'une majeure, excuse généralement rejetée par la jurisprudence, mais parce que, sur le plan sexuel elle est majeure. Elle peut faire ce qu'elle veut avec son corps. De ce fait son client n'est pas un saint, mais ce n'est pas le diable. C'est un homme très ordinaire, souvent père de famille, qui n'a rien d'un "pervers esclavagiste".
Fût-il père de famille, le client d'une prostituée mineure contribue à l'esclavage que vous dénigrez, ordonné par des filières maffieuses. Les clients doivent-ils donc penser qu'à leurs bons plaisirs, foulant aux pieds les détresses nombreuses de ceux et celles qui en viennent à se prostituer ?
Sans compter que le texte se retourne contre "l'esclave" qu'il est censé protéger. La voilà soumise à des interrogatoires, auditions, écoutes, confrontations et procédures qu'elle n'a pas voulu. Sa vie privée est jetée en pâture aux médias, sa famille est touchée. Stigmatisée comme prostituée, elle ne vivra plus jamais comme avant. Encore un splendide travail de la brigade des mœurs pour protéger la jeunesse. En définitive l'article 225-12-1 du code pénal est une horreur juridique d'une constitutionnalité douteuse qui porte une atteinte disproportionnée à la liberté sexuelle sans profit pour personne, ni pour la société.
Vous vous souciez du sort de Zahia !? Je croyais pourtant qu'elle n'avait nullement besoin d'être protégée de la débauche d'autant qu'elle gagnait 20000€ par mois ?
Il faudrait savoir.

Je conclurais en disant que Monsieur Caballero a vraiment une vision très épurée de la prostitution. Les prostituées gagnant 20000€ par mois et libres de leurs mouvements restent des exceptions. Mesure-t-il la portée de son déni de réalité ? Souhaite-t-il créer un appel d'air en dépénalisant la prostitution de gamins/gamines de 15 ans avec toutes les conséquences effroyables inhérentes à ce type d'activité en terme de sécurité, de troubles psychologiques ou encore de santé publique ?

mardi 24 août 2010

Miss Universe 2010

Comme il n'y a pas que la politique dans la vie, que je suis sympa et que je n'ai que ça à faire, je vous ai concocté un petit diaporama avec quelques pépettes pas trop vilaines.
Ce sont les Miss de plusieurs pays, 83 exactement. Et vous savez quoi ? Elles sont en ce moment-même toutes regroupées dans le même hôtel !
Hein ? Où ?
Au Mandalay Bay, à Las Vegas dans le Nevada : cette nuit c'est l'élection de Miss Universe édition 2010.

(Vous avez exactement 10 secondes pour reluquer les 6 gonzesses bande de pervers lubriques, après vous en avez 6 autres qui apparaissent toujours par ordre alphabétique du pays représenté, puis encore 6 autres avant les 6 prochaines...pis ça tourne en boucle...Arglll)


Addendum : La Miss Universe 2010 est la mexicaine Jimena Navarrete




Allez les filles...rhabillez-vous c'est terminé !

vendredi 20 août 2010

Insécurité et retraites : comment résoudre une équation du second degré

Dangereux récidiviste faisant le guet sur un déambulateur, arme de 6ème catégorie (photo : Isabelle)
Suspecté de l'empoisonnement de chiens et de daims d'élevage, un homme de 77 ans, avait été placé en garde à vue mi-juin à la gendarmerie d'Amancey (Doubs), dans le cadre d'une enquête pour "sévices graves, actes de cruauté et empoisonnement contre des animaux". Il a été découvert inanimé dans sa cellule par les gendarmes, qui l'avaient laissé seul environ une demi-heure à la pause déjeuner sans avoir vu le médecin qu'il demandait d'après l'avocat de la veuve. L'autopsie réalisée sur le corps a constaté que l'homme est décédé des suites d'un arrêt cardiaque "potentiellement causé par une situation de stress" (source : Le Figaro)

La cour d'appel de Montpellier a rejeté aujourd'hui la demande de remise en liberté du septuagénaire mis en examen et écroué après avoir tiré sur deux cambrioleuses qui s'étaient introduites dans sa maison de Nissan-les-Enserune (Hérault), le 5 août dernier, a-t-on appris auprès de Me Josy-Jean Bousquet, son avocat. "Je suis déçu car j'estimais que sa remise en liberté ne troublerait pas l'ordre public", a commenté ce dernier interrogé par Associated Press." (source : Le Figaro)


Français, françaises, la politique volontaire que nous menons contre l'insécurité commence à porter ses fruits : chaque jour de nouveaux malfaiteurs sont mis hors d'état de nuire. Parallèlement à cela, nous sommes en passe de résoudre le problème du financement de nos retraites.

samedi 14 août 2010

Pétage de plomb

S'il y a bien une histoire qui m'a fait marrer cette semaine c'est celle du pétage de plombs de Steven Slater.

Lundi 09 août 2010 à l'aéroport JFK de New York, un avion de la compagnie JetBlue Airways vient d'atterrir en provenance de Pittsburgh. Le steward, Steven Slater, demande aux passagers de ne pas quitter leur siège tant que l'appareil n'a pas atteint son point de stationnement.

 un passager récalcitrant se lève, ouvre le compartiment à bagage et fait tomber sa valoche sur le crâne du steward. Le steward réclame des excuses mais le passager lui répond "va te faire foutre".

mardi 10 août 2010

Tourments nocturne

Pourquoi faut-il donc qu'on nous tape sur le crâne, pour que réalisions enfin que nous sommes des privilégiés ? Les épreuves sont-elles donc le seul remède à notre amnésie existentielle ? Faut-il qu'inlassablement nous soyons soumis au doute, à la peur, au désarroi pour qu'enfin nous goutions à la plénitude d'un miracle permanent qui s'est fait chair ?
Vlad
htpp://unraleurdeplus.blogspot.com
(message envoyé depuis un mobile Nokia)

lundi 9 août 2010

Le lundi c'est râlerie


Marre !
"En temps de crise les français plébiscitent aussi les humoristes..."
Les français plébiscitent surtout la fin de ce sondage de daube.





Ras le bol !
Allez ! Une pleine page sur Lies Hebbadj, ça ne fera que la 57ème...
C'est du délire complet, à croire qu'il est produit par Endémol et danse chez Kamel Ouali.
Il peut être polygame, extrémiste, violeur, violent, présumé innocent, présumé coupable, avoir 14 femmes et 4 gosses euh non 4 femmes et 14 gosses, arnaquer la sécu, l'URSSAF, bouffer hallal, boire hallal, chier hallal, ...Je m'en tape le coquillard !
Que la justice fasse son taf et qu'on le mette au gnouf, en orbite géostationnaire ou au Loft mais qu'on arrête de nous bassiner avec lui.


Assez !
Une autre pleine page pour lancer la saga de l'été.
On utilise toutes les ficelles du marketing journalistique. Le scénario est désormais bien rodé, tous les ingrédients sont là :
- Une cité sensible
- Des jeunes qui se font courser par des flics
- Un/plusieurs morts et/ou blessé(s) grave(s)

C'est chaud, c'est l'été, ça va péter, trop d'la balle !

A voir également : les réactions sur cette presse du lundi chez Hastable et chez A toi l'honneur !

samedi 7 août 2010

Street Painting

J'avais déjà écrit un truc sur des artistes contemporains qui se foutent de la gueule du monde tout en puisant dans les deniers publics collectés par un état dispendieux. Si certains méritent des coups de pied au cul assortis de quelques paires de baffes, d'autre méritent notre attention.
Edgar Mueller fait de la peinture de rue à grande échelle, en utilisant le procédé d'anamorphose : il peint sur la chaussée des chutes d'eau ou bien d'énormes crevasses en trompe-l'oeil qui vues d'un point bien précis sont saisissantes de réalisme. Voici quelques unes de ses réalisations, je vous invite à voir son site (www.metanamorph.com) où vous pourrez également voir les photos des étapes intermédiaires nécessaires à ces fresques gigantesques calculées au centimètre près.
Egalement un diaporama de ses fresques ici




mercredi 4 août 2010

Catterpillar Attack

Un petit film/animation de mon cru sur les chenilles et ce qui est arrivé à une Honda Civic garée dans un coin cossu de Rotterdam aux Pays-Bas.
Je me suis amusé comme une baleine pour faire ce truc, j'espère que ça vous plaira autant qu'à moi.
Ah oui, faut mettre du son...Important.
Une pensée spéciale pour El Camino : sa caisse l'a lâché
Un coup des chenilles ?


mardi 3 août 2010

Vladounet fait du quad

Trop fier le Vlad de voir son fiston grandir !
:)
Vlad
(message envoyé depuis un mobile Nokia)

Illusions d'optique

Comme beaucoup de blogueurs, je tiens à réagir aux récentes propositions de Nicolas Sarkozy en réaction aux vagues de violence à Saint-Aignan et à Grenoble.
Nicolas Sarkozy a décidé de modifier la législation afin que la nationalité française puisse être retirée à toute personne d'origine étrangère qui aurait "volontairement porté atteinte" à la vie d'un policier, d'un gendarme, ou de tout autre "dépositaire de l'autorité publique" (source Le Monde). 
le ministre de l'Intérieur, Brice Hortefeux, veut étendre les possibilités de déchéance de nationalité aux cas d'excision, de traite d'êtres humains et d'actes de délinquance grave (source Le Figaro).
Ainsi donc Nicolas Sarkozy souhaite créer des citoyens de seconde zone, des français pas vraiment français car d'origine(s) étrangère(s). A partir de quand est-on français ? de souche j'entend. Une, deux, ...cinq... générations ?
Après la discrimination positive tant souhaitée par le Président, voici la discrimination négative.

C'est du grand n'importe quoi !

Nicolas de Partageons mon avis nous rappelle justement en citant un extrait du 1er article de la constitution, que la République est une et indivisible.
Elisabeth levy dans un article récent nous dit que quand on est français c'est pour toujours, pour le meilleur et pour le pire.
Quand bien même cette proposition de loi passerait, combien de délinquants d'origine étrangère ayant tué du flic, plastiqué une gendarmerie ou excisé une gamine seraient déchus de leur nationalité ? Une dizaine par an ? allez on va être sympa, quinze peut-être.
C'est sûr que ça va fortement contribuer à diminuer l'insécurité en France !
Non mais, de qui se moque-t-on ???
Encore une fois Nicolas Sarkozy a fait une annonce bidon croyant impressionner l'auditoire par sa détermination sans faille©

La réalité est que son bilan sur l'insécurité en tant que Ministre de l'Intérieur et Président de la République est nul.

La réalité est qu'il n'y a pas de volonté politique pour résoudre le problème endémique de l'insécurité des banlieues françaises. Les ordres sont clairs : il faut contenir pour éviter que ça ne déborde et surtout ne pas intervenir.
J'ai par ailleurs toujours été contre sa politique du chiffre enjoignant les policiers à se montrer particulièrement zélés avec le père de famille qui roule à 55km/h mais laissant un village se faire saccager par des gitans déchainés ou des caïds de cités prendre en otage toute une population.
La proposition récente d'Eric Ciotti, secrétaire national du parti majoritaire en charge de la sécurité, qui veut engager la responsabilité pénale des parents si leurs enfants condamnés ne respectent pas leurs obligations (source Le Figaro) va dans le même sens : c'est crétin et ça ne changera rien.
Si Sarko fait dans l'illusion d'optique, la gauche, elle, n'est pas en reste et continue à faire semblant de ne pas comprendre en donnant aux racailles autant de circonstances atténuantes que de bons de vote qu'ils souhaitent voir en retour...
Ce qu'il faut c'est traiter tout le monde de la même manière, il faut taper dans le tas, durement, puis prononcer des peines dissuasives.

Archives du blog

On ne lâche rien !

On ne lâche rien !
La dégénérescence c'est un peu l'obsolescence programmée du socialisme.