mercredi 29 décembre 2010

Hashim Thaçi, ce démocrate

Depuis environ deux semaines je suis de près une actualité, celle du présumé trafic d'organes prélevés sur des prisonniers serbes, en majorité, entre 1999 et 2000 impliquant des membres de l'UCK et notamment l'actuel premier ministre kosovar Hashim Thaçi.
Ce rapport rendu public le 12 décembre 2010 par le suisse Dick Marty au conseil de l'Europe est diponible ici.
L’ancienne Procureur Carla Del Ponte auprès du TPIY faisait déjà état dans son livre "La traque, les criminels de guerre et moi" d'un trafic d'organes humains prélevés sur des prisonniers serbes et commis par des responsables de l’ «Armée de Libération du Kosovo» (UÇK). Elle avait d'ailleurs été rappelée à l'ordre à ce sujet.

Voici les sites qui en parlent :
Libération daté du 16/12/2010
Le Figaro daté du 15/12/2010
Le Parisien daté du 14/12/2010

A voir aussi l'analyse de Luc Rosenzweig dans "Causeur" le 23/12/2010 et celle de Alboss dans le blog "J'ai rarement tort" le 18/12/2011 qui voit dans ce rapport une tentative de déstabilisation politique (?).

Par-delà mes convictions sur le faux état du Kosovo et le manichéisme encore en vigueur (donnant tous les torts aux serbes absolvant de fait les autres parties), ce qui m'intéresse aujourd'hui c'est la réaction de Hashim Thaçi :

Dans un article de la tribune de Genève on apprend que "...M. Thaçi a mis en garde des "faux patriotes" au Kosovo qui ont coopéré avec M. Marty dans son enquête, précisant qu'ils pourraient subir des conséquences pour leur action.
"Ces noms sont connus et ils seront rendus publics très rapidement", a-t-il déclaré dans une interview accordée à la chaîne de télévision privée Klan."

Une vraie réaction de démocrate, n'est-ce pas ?

1 commentaire :

  1. Bien pratique pour se débarrasser de certains gêneurs... de toutes façons, mafieux et compagnie, il n'y a que ça, dans ce pays qui ne devrait pas exister...

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont les bienvenus !
Tous propos outranciers seront supprimés."Go ahead, make my day !"

Archives du blog

La dégénérescence c'est un peu l'obsolescence programmée du socialisme.