dimanche 17 octobre 2010

Les petites incommodités du blogueur

Je suis un gros vilain, j'ai été invité par El Camino à répondre à une chaîne autocentrée sur nous les blogueurs. Cette invitation datant du 1er octobre, j'y répond donc présentement le 17 octobre soit plus de 2 semaines après...
Soyez rassurés j'ai encore 2 chaînes auxquelles je n'ai pas répondu et qui sont bien plus anciennes, le record n'est donc pas battu (Copine Débile et Val le Nain si vous me lisez ne me faîtes pas la gueule svp, je ne vous ai pas oublié).
Bon alors de quoi s'agit-il ?

Il faut que je décrive les petites incommodités du blogueur, de moi donc. Les voici :

Etre à la bourre
C'est le truc qui m'angoisse le plus, mon dernier billet a été écrit il y a 10 jours !!! Enfer et fellation, je risque d'être oublié de la blogosphère, pire : je risque de sombrer dans le vide de l'espace intersidéral du web et alors là c'est la merde, parce que dans l'espace c'est bien connu personne ne vous entend crier.

Peur d'heurter les gens
Et oui, j'ai beau faire le kakou avec des billets virulents et pleins de testostérone, j'ai beau pourfendre le politiquement correct et étriller les tabous avec ma verve légendaire, il n'en reste pas moins que je suis plein d'empathie pour les individus. Un exemple ? Prenez mon récent billet dans lequel je balance grave sur les grévistes qui m'emmerdent; et bien j'étais pétrifié à l'idée d'heurter un lecteur ou un blogueur qui se serait reconnu dans mes descriptions outrancières mais Ô combien jubilatoires.

Le syndrome du ver de terre
Je suis intiment persuadé que nous sommes peu de choses. Regardez par exemple un pauv' ver de terre et imaginez-vous un instant à sa place. Bien qu'il passe sa misérable vie à creuser des galeries, cela n'empêche le bougre d'avoir peut-être une haute estime de soi. Même que des fois, il rencontre une copine ver de terre, il bande alors ses anneaux, lui montre ses hémorroïdes, et hop ! Emballé c'est pesé.
Si ça se trouve il se prend même pour Eddy Murphy le lombric.
Seulement les rares instants qu'il s'octroie pour sortir sa tête/son cul du sol lui sont souvent fatals et tout ver de terre qu'il est, il se fait méchamment becqueter par une saloperie d'oiseau.
Ben nous les blogueurs c'est pareil, bien au chaud dans notre blogosphère on se la ramène à parler de tout et de rien, à creuser des sujets et à les recracher sur le net, on est aussi aveugle que le lombric mais on ne le sait pas, donc on continue à creuser et à déféquer des billets à droite à gauche. Mais il suffit qu'on sorte du trou pour se rendre compte que le classement Wikio des blogueurs, le nombre d'abonnés fidèles et les statistiques de fréquentation c'est bien beau tout ça mais qui va me payer le loyer, descendre les poubelles, me trouver un job ou encore développer la taille de mon organe ?
Cette allégorie foireuse c'était juste pour vous faire comprendre que je reste vigilant et lutte contre toute forme de griserie que je pourrais ressentir dès lors que le lectorat augmente.

L'inculture
Ca c'est un vieux complexe que je trimballe : j'ai un gros souci, j'aime beaucoup l'histoire, la géopolitique et pleins d'autres trucs mais je ne retiens rien ! Si je lis un bouquin, je n'en aurais retenu que le quart au bout d'un mois et à peine un dixième 6 mois après. C'est une catastrophe. D'ailleurs je ne lis plus depuis des années. Amis lecteurs, je vous le concède, je me sens inculte. C'est une vraie frustration car j'aurais plaisir à disserter ici-même sur tel ou tel bouquin ou encore sur l'essor puis le déclin de la civilisation romaine ou que sais-je.

Zéro commentaires
Bon, même si je reste assez détaché quant à la fréquentation de ce blog, il y a tout de même des choses assez crispantes voire anxyogènes : le zéro commentaire !
A ce jour, je n'en ai eu qu'un seul mais il m'a marqué durablement dans ma chair. Alors je vous en prie, faîtes un geste, soyez cool et faîtes en sorte de réparer cette blessure. Pour moi. :)

L'annihilation totale
Un bogue, une guerre atomique, une invasion martienne ou un mégacytovirus 5.0 a eu raison de mon blog...
Je ne m'en remettrai pas.
Je fais donc des sauvegardes régulières en priant Saint Google pour qu'il me préserve.

Voilà, voilà, comme quoi un blogueur c'est aussi un névrosé. Allez, je passe la main à Vogue HaleinePhilippe Méoule, Humeurs de vaches, l'Hérétique, H16Food'AmourCopine Débile et à qui veut bien traiter le sujet.
...Racontez-moi donc vos misères et vos petites incommodités, ça m'intéresse. Dîtes tout à papa Vlado...

17 commentaires :

  1. je souscris totalement !

    et hop, 4 commentaires :)
    biz

    RépondreSupprimer
  2. @Corto (suite et fin)
    un frère ! :)

    RépondreSupprimer
  3. L'inculture, arrête un peu, tu connais plein de choses!
    Mais c'est vrai que sur le déclin de la civilisation romaine tu n'es pas terrible :)

    RépondreSupprimer
  4. @El Camino
    Merci c'est sympa de me relever la tête des chiottes :D
    Les romains t'as raison j'y connais que dalle, sauf leur bistro. Tu sais ? Le Bistro Romain.
    A plus :)

    RépondreSupprimer
  5. Ah oui je connais le Bistro Romain des Halles, ma belle-fille y bosse :)

    RépondreSupprimer
  6. Tu nous parles de tes peurs de bloggeur mais tu n’évoques pas le fait de ne pas être convaincant. Tu n’écris pas pour montrer et défendre ta part de vérité ?
    Parce que moi je te lis régulièrement pas pour tes idées que je suis loin de toutes partager, qui sont les tiennes et tu as bien le droit, mais pour ta verve et ton empathie avec les autres. Ce n’est pas trop souvent que les personnes publiques, bah oui c’est ton statut désormais, avouent que leur sensibilité est sans cesse mise à épreuve tout en affirmant haut et fort des convictions.

    RépondreSupprimer
  7. Bon ben je vais essayer d'y répondre à ton interrogation de névrosé égocentrique, par contre je garantis pas le délai mais t'oserais quand même pas me le reprocher....en plus t'as mis la barre un peu haut salopiaud !

    RépondreSupprimer
  8. @Nicolas007bis
    Super ! J'attends ça avec impatience ;)

    RépondreSupprimer
  9. @Mammamia
    Je t'ai répondu dans un billet daté du 19/10/10. Merci pour ton commentaire :)

    RépondreSupprimer
  10. Bon... j'ai passé 8 jours sans écrire, mais ça y est, j'ai pondu un truc !
    Vous ne m'avez pas oubliée, hein, Vlad ???

    RépondreSupprimer
  11. @la femme des steppes
    1/2 baguette pas trop cuite s'il vous plait

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont les bienvenus !
Tous propos outranciers seront supprimés."Go ahead, make my day !"

Archives du blog

La dégénérescence c'est un peu l'obsolescence programmée du socialisme.