dimanche 26 septembre 2010

Transmutation politique

Ah ah je viens d'être tagué par l'excellent blog musical El Camino qui me transmet une nouvelle chaîne : pourrais-je prendre des responsabilités politiques, ou plus exactement, se pourrait-il que Vlad, ce blogueur, transmute les opinions politiques exprimées ici-bas en une implication politique réelle ?
Pour le coup ce serait une alchimie inversée. La liberté de ton que me procure ce blog serait plombée de facto si j'étais encarté dans tel ou tel parti; et je tiens trop à ma liberté dorée.


Et puis je vais vous dire, je n'ai pas d'intelligence politique : j'ai du mal à apprécier si telle ou telle mesure économique ou sociale prise par les politiques est pertinente pour la collectivité.
Prenons l'exemple des retraites, j'ai sincèrement essayé de me pencher sur la question mais je considère que :
1) Je n'ai pas tous les éléments en ma possession pour me faire une opinion sur la réforme.
2) Même si j'avais toutes les données, je n'ai pas les compétences pour les analyser.
3) Les explications très incomplètes des différents parti sont totalement orientées, on ne peut rien en tirer d'objectif.
Je laisse donc le soin aux autres de mal gérer le pays.
En revanche, lorsque j'exprime mes opinions sur la chose politique c'est toujours en rapport avec le comportement, les idées, l'humain en somme... Ca n'a plus rien à voir avec du politique, là c'est des hommes et des femmes que je juge d'après l'idée que je me fais de ce que doit être un élu du peuple.
Quand Aubry se la joue "chocked" par les expulsions des roms alors qu'elle appelle son copain pour virer 2 camps près de chez elle, je trouve ça minable. C'est la politique que je n'aime pas et c'est très exactement celle qui ne m'incite pas à en faire. De l'autre côté lorsque Sarko met en scène les expulsions des roms pour son intérêt électoraliste, je trouve ça aussi assez minable. D'une manière générale je n'aime pas la gauche moralisatrice, je déteste les donneurs de leçon, ça m'horripile. Surtout quand ils revendiquent l'exclusivité de leur bons sentiments. Si j'ai une sensibilité qui se situe plus à droite je trouve néanmoins que l'UMP est composé de pas mal de branquignoles. Rien qu'à voir leur lip-dub ça donne envie de s'immoler en se jetant du 6è étage.
Addendum : allez, je refile le bébé à Val Le Nain de 100 000 V et à Kahazara de Med Med

3 commentaires :

  1. Salut !
    Si on m'avait posé la question, j'y aurais sans doute répondu comme toi. Laissons le soin à ceux qui en ont les compétences !...ce qui ne veut évidemment pas dire que tout ceux qui font de la politique en ont les compétences, hélas !
    Pour faire de la politique comme d'ailleurs beaucoup d'autres choses, il me semble qu'il est important d'avoir conscience de ses limites d'une part et de ne pas avoir d'œillères idéologiques d'autre part !
    A cela je rajouterai une éthique en proportion de la confiance que mettent en toi tes électeurs.

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont les bienvenus !
Tous propos outranciers seront supprimés."Go ahead, make my day !"

Archives du blog

On ne lâche rien !

On ne lâche rien !
La dégénérescence c'est un peu l'obsolescence programmée du socialisme.