mercredi 1 septembre 2010

Faux-culerie socialiste

On savait que certains socialistes vivant dans le 19ème arrondissement de Paris plaçaient  leurs gosses dans des écoles privées du 16ème alors que leur arrondissement regorge d'écoles publiques que le monde entier nous envie...
Nous savons maintenant que cd'autres socialistes qui adorent les roms et la musique tzigane, qui plébiscitent le tuning des caravanes et se pâment devant les sourires en or des gitans les expulsent en douce...

Leçon de faul-culerie socialiste en 3 actes :

Acte I


François Fillon a déclaré lundi sur France Inter que Martine Aubry, première secrétaire du PS et présidente de la communauté urbaine de Lille, avait demandé l'évacuation de deux camps de Roms au mois de juillet.



Acte II
Le vice-président de la communauté urbaine de Lille, Michel-François Delannoy (PS), a dénoncé lundi les "mensonges du Premier ministre François Fillon" qui a accusé Martine Aubry d'avoir demandé l'évacuation de deux camps de Roms, en tant que présidente de l'agglomération. Source : l'Express

Acte III
La présidente de la communauté urbaine de Lille a demandé en juillet au Tribunal de Grande Instance de sa ville l'expulsion d'un camp de Roms à Villeneuve-d'Ascq. En gros Martine Aubry aurait envoyé un courrier le 19 juillet 2010 au TGI pour réclamer une expulsion urgente d'un camp de roms avec réquisition de la force publique. Source : Le Figaro
Le figaro met à disposition les copies des documents téléchargeables en pdf
- Du TGI datés du 21 juillet attestant de la demande d'expulsion.
- Du Procès-verbal de réquisition de la force publique en date du 23, formulé par l'huissier lillois chargé de faire exécuter le jugement.

Addendum du 1/09 à 22h59 : Martine Aubry se défend d'avoir été à l'initiative de cette demande d'expulsion. Le fin mot de l'histoire ? Lire la suite :


La LMCU a bien saisi le tribunal de Lille les 19 et 22 juillet afin de réclamer le démantèlement de deux camps de Villeneuve-d'Ascq. Sollicitée hier, LMCU a précisé qu'il s'agissait en fait de demandes de « la mairie de Villeneuve-d'Ascq. Comme nous sommes propriétaires des terrains, elles sont passées par nous pour des raisons de procédure. Nous les avons formalisées. Mais nous n'étions pas à leur initiative ».
Gérard Caudron, maire divers gauche de Villeneuve-d'Ascq confirme : « J'ai demandé les expulsions à LMCU. Je ne change pas d'avis selon l'air du temps. J'ai toujours dit que je m'en tenais au respect de la loi. Et la loi, ce n'est pas de laisser s'installer des bidonvilles aux portes des villes. Je ne suis pas d'accord avec la nouvelle installation de Roms dans le quartier Triolo, soi-disant pour vingt-quatre heures. Je demande à LMCU de les faire partir. ». Source : La Voix du Nord

Il n'en reste pas moins qu'il y a bien eu deux demandes motivées d'expulsion même si l'initiative ne revient pas à Martine Aubry. N'en déplaise à cette dernière, Gérard Caudron tient à faire appliquer la loi et ne fait pas de politique-spectacle larmoyante.




7 commentaires :

  1. C'est splendide ! J'adore ! Merci le PS de donner du rêve, et de donner l'image d'une politique saine et fière, qui n'a rien à se reprocher, et qui peut laaaargement se permettre de donner des leçons !

    RépondreSupprimer
  2. Merci !
    C'est vrai que nous oublions trop souvent que charité bien ordonnée... et blablabla !
    Sacré Martine! faudra que je te raconte la fois ou elle a voulu me piquer la table que j occupais déja dans un resto avec des amis !

    RépondreSupprimer
  3. @Vallenain & Corto
    L'actualité va vite, se choque et s'entrechoque. J'ai rajouté un adenddum en acte III, apparemment l'initiative de l'expulsion ne revient pas à Martine Aubry elle-même mais au Maire socialiste de Villeneuve d'Ascq.

    RépondreSupprimer
  4. L'autre jour sur Europe, peu de temps après que Fillon ait sortie l'affaire, Hamon était interrogé sur ce qu'il en pensait et en réponse il a trouvé le moyen de nous expliquer qu'il y avait de mauvaises expulsions et de bonnes expulsions et que les expulsions socialistes n'avaient comme objectif que de permettre aux Roms de mieux s'intégrer !!!!...si, si !
    J'en suis resté estomaqué !
    Dans ma grande indulgence, je mets ça sur le compte du fait qu'il a été pris de cours mais c'est quand même symptomatique d'un parti d'opposition irresponsable qui dès qu'il est confronté à la dure réalité agit en contradiction avec ses propos démago !

    RépondreSupprimer
  5. @Nicolas007bis
    Oh oh il a fait fort le Hamon ! :)
    Je connais beaucoup de gens de mon entourage qui ne votent plus socialiste à cause de cette hypocrisie associée au côté "donneur de leçon".
    D'ailleurs c'est humain, quelqu'un qui se la ramène tout le temps est le premier à morfler dès la première erreur...
    J'aimerais tant qu'on ait un parti d'opposition débarrassé de cette idéologie exclusive de façade. Si c'est comme pour les dinosaures il va falloir attendre longtemps avant qu'une météorite ne nous percute.

    RépondreSupprimer
  6. @vlad: le propre avocat de martine confirme bien qu'en tant que presidente de la CUL elle a bien demandé le démantèlement de ces camps:

    http://www.rmc.fr/editorial/124628/martine-aubry-a-demande-lexpulsion-de-roms-pres-de-lille/

    biz

    RépondreSupprimer
  7. Salut Corto, j'ai vu le lien mais l'info que tu tiens de RMC.info est datée du 1 septembre mais n'a pas été mise à jour, il a été confirmé apparemment que la demande d'origine émane bien du Maire divers gauche de Villeneuve d'Ascq (d'où mon addendum...). Mais peu importe, comme je le disais en commentaire chez Melclalex, la demande a été envoyée par la CUL (!) dont la Présidente n'est autre que la mère Martine. Alors on ne me fera pas dire qu'elle n'est pas au courant !!!
    Quelle rigolade.

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont les bienvenus !
Tous propos outranciers seront supprimés."Go ahead, make my day !"

Archives du blog

La dégénérescence c'est un peu l'obsolescence programmée du socialisme.