mardi 27 juillet 2010

Webfly

Encore une chaîne de blog et cette fois c'est l'Hérétique qui me la file, lui-même ayant été tagué par le Faucon, ce dernier ayant été invité à répondre par Yann. La question est donc la suivante :
Si je ne bloguais plus, que ferais-je donc ?
Pour un addict du PC comme moi c'est difficile de répondre, c'est comme si je demandais au gouvernement de réduire son budget com' ou encore à Juju d'utiliser un cadran solaire.

Le blog a été pour moi le prolongement naturel de mes lectures sur le net : à force de lire des blogs, des sites d'infos et des forums où je laissais quelques fois des commentaires, je me suis dit qu'il serait peut-être bien venu de centraliser mes réflexions.
Le blog donne un toit à un pseudo qui quitte ainsi de facto le statut de SDF virtuel. L'avatar qui laissait des commentaires deci delà prend désormais corps dans un espace,  les utilisateurs du réseau pouvant alors aisément le localiser et en extraire des bribes de personnalité pour peu que le blog les laisse transparaître.
Alors qu'adviendrait-il si j'abandonnais le blogage ?
Pas grand chose. Tout ceci n'est que futilité et luxure exacerbée.
Le net est un fantastique outil mais aussi et surtout le meilleur moyen de se perdre dans ses méandres oubliant au passage de s'occuper de l'autre vie : vous savez celle où on fait caca plusieurs fois par semaine, celle qui nous oblige à se coltiner un corps fait de chair et d'os qu'on se doit de nourrir 3 fois par jour pour finalement servir de dessert à des légions de vers au bout de quelques misérables dizaines d'années d'existence.
Oui vous l'avez compris le net n'est qu'un mirage, celui de l'homme qui tente de s'émanciper de son statut misérable, petit être fragile ballotté par les vents d'un destin qu'il ne maîtrise pas plus qu'un frêle esquif au milieu d'une tempête.
Nous tentons malgré tout de nous hisser à la hauteur des Dieux en accédant au savoir universel, nous avons créé pour cela une bibliothèque de données qui s'enrichie de jour en jour, compilant des années d'histoire du règne humain et de sa science. Nous avons recréé l'homme affranchi des lois de la pesanteur, dans un espace virtuel fait d'image et de son où nous tissons des liens en fonction des nombreux critères qui nous distinguent les uns des autres. Nous avons inventé l'identité numérique, alter-ego pixellisé de notre moi réel, ...
Et tout cela pour finalement se vautrer dans... de sinistres cloaques ou autres lieux de débauche infâmes !
Alors non, s'il m'était donné de ne plus bloguer, j'aurais tout au plus un léger phénomène de sevrage, mais je me sentirais enfin libéré d'un poids, le poids de cette frivolité à jamais insatisfaite, celle qui nous pousse à lire, à disséquer, à analyser chaque fil d'information avant de le partager participant ainsi à la grande chaîne alimentaire du web. Libéré du poids du monde, des peines et des joies planétaires;
Enfin hors de cette toile aliénante...
Enfin seul avec moi et mes proches.
...
Seul avec mes angoisses...
Seul avec moi et ma binouze, au fond d'un pub à l'odeur rance, anesthésié par ma énième pinte.

11 commentaires :

  1. Ben dis donc, t'es optimiste, comme d'hab, toi :-)

    RépondreSupprimer
  2. Qu'est-ce que mon blog d'ivrogne fait en lien sous "débauche".

    RépondreSupprimer
  3. Bah c'est une façon de voir les choses... Mais heureusement, il te reste ta binouze ! (Et les toilettes au fond du jardin pour évacuer tous ces litres superflus, huhu )

    RépondreSupprimer
  4. @Tsuki
    Bienvenu ici ! :)
    Je viens de me rendre compte que je n'ai pas propagé la chaîne. Peut-être pourrais-je vous demander de la faire suivre en répondant à la question "Que feriez-vous si vous cessiez de bloguer ?"

    RépondreSupprimer
  5. @Nicolas moi j'ai hérité de "sinistres"...

    @Vlad je vais peut-être faire suivre la chaîne alors

    RépondreSupprimer
  6. @Val Le Nain
    Volontiers pour la chaîne ! :)

    RépondreSupprimer
  7. Bah je veux bien essayer... Mais je n'ai jamais tenté ce genre de chose : c'est quoi une chaîne, et qu'est-ce que je dois en faire, après [gratt-gratt] ?

    RépondreSupprimer
  8. @Tsuki
    Tout d'abord je vous met à l'aise, faîtes-le si ça vous inspire.
    Une chaîne ? c'est un truc inventé pour éviter de trop s'emmerder quand on est en panne d'inspiration. En gros, on répond à une question sur son blog et on demande à la fin à quelques copains blogueurs (copines blogueuses) de traiter le sujet à leur tour avant qu'ils (qu'elles) ne refilent le bébé à quelqu'un d'autre etc...
    La première fois que j'ai été tagué (nommé pour répondre à une chaîne) j'ai trouvé ça ringard, genre "la chenille qui redémarre", mais ça peut être sympa dès lors que la question mérite réflexion et pis ça renforce les liens de la communauté des blogueurs fous.

    RépondreSupprimer
  9. 'Tain, je commence à peine un blog sur le fait de bloguer, et je dois déjà envisager ce que ça me ferait de m'en passer ?! (rires)

    C'est un exercice interessant, et je serais bien bête de ne pas m'y essayer, après tout... Je vais écrire ça demain, j'ai une soirée chargée en perspective...

    RépondreSupprimer
  10. PFFF !!!!

    C'est un piège à con, j'y arrive pas !

    Si j'arrive à écrire une ligne ou deux, mais rien de très passionnant...

    Qu'est-ce que je ferais si je cessais de bloguer ?

    Ben...

    Je créerais un blog pour en parler, c'teuh question !

    RépondreSupprimer
  11. Sans le vouloir vous venez de répondre ! :)
    Ne vous forcez point, ce n'est pas bon pour la tension nerveuse. Bonne journée

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont les bienvenus !
Tous propos outranciers seront supprimés."Go ahead, make my day !"

Archives du blog

La dégénérescence c'est un peu l'obsolescence programmée du socialisme.