vendredi 23 juillet 2010

Histoires de drapeaux

Je souhaite ajouter une anecdote au très bel article de www.com-vat.com "commentaires & vaticinations" sur le drapeau national.
Il y a 4 ans j'ai séjourné à Munich quelques jours pour raisons professionnelles, durant la coupe du monde de football en 2006.
J'ai vu la ferveur des allemands et le drapeau qui de nouveau ressortait ça et là des placards, remisé qu'il était sur une quelconque étagère de la honte.
Ils étaient beaux ces jeunes allemands qui sortaient timidement ce drapeau encore chargé d'une histoire sanglante; ils le faisaient avec une pudeur magnifique et un amour qui laissait présager foi dans un avenir meilleur, reléguant les atrocités de la guerre dans les bas-fonds de l'histoire.
Un allemand m'expliquait alors que c'était une première cet élan national. Depuis de bien bien longues années.

4 commentaires :

  1. Il ne faut pas oublier quoiqu'on en pense de cette histoire qu'il y a des anciens qui se sont battus pour pouvoir l'arborer fièrement et que pas un seul instant ils n'auraient penser a se torcher le cul avec!
    Si il y a bien un truc que je respecterais avant tout ce sont bien nos trois couleurs parce qu'elle sont avant tout les bases de notre société.

    RépondreSupprimer
  2. Je suis assez d'accord avec El Camino bien que le couplet sur nos ancêtres qui se sont battus pour est un peu facile... Nos ancêtres se sont aussi "battus" pour l'esclavage, certains même pour Vichy, bref l'histoire ce ne sont que d'éternels combats et par toujours orientés dans le même sens...

    Cela dit, on trouve honteux de siffler la Marseillaise, mais on se moque du Drapeau ? Certainement pas ! J'ai pas aimé l'article que tu liais. Le drapeau représente pleinement le pays, ce n'est pas un torchon bariolé de trois couleurs. Sinon, un tableau de Renoir c'est aussi un bout de toile bariolé et un billet de 100 balles de même !

    Le fait de bafouer le drapeau est beaucoup trop fort pour dire que ce n'est rien de signifiant, ceux qui le font savent très bien pourquoi ils le font, et ce sont des cons ! Qu'il y ait une amende c'est très bien, moi j'aurais plutôt obligé d'apprendre la marseillaise et de la chanter devant M. le Maire, tiens, ça aurait été plus civique !

    RépondreSupprimer
  3. En lisant l'histoire des drapeaux, je suis vite sortie voir dans quel état était le drapeau accroché sur la façade de ma maison, qui est un ancien bâtiment de l'Etat.
    A ma grande honte, il est dans un piteux état tout enroulé autour du mat, ce qui peut être puni par la loi.
    Pourquoi le drapeau Belge sur notre façade: tout simplement pour protester contre le séparatisme de la Belgique , exigé par une partie de la population flamande du pays.
    Voilà une des fonctions d'un drapeau.
    Il est vrai que l'histoire douloureuse d'un pays y est inscrite pour la mémoire.
    Respectons un drapeau sans l'idôlatrer, pour la reconnaissance et le respect de ceux qui ont combattu pour la Liberté.

    Liberté de penser, de croire, de dire, d'agir ou de ne pas agir. La Liberté ça n'a pas de prix !

    En fait le drapeau parle.
    Puis, il vaut mieux un dessin ou une peinture, qu'un grand discours.

    RépondreSupprimer
  4. Merci à tous pour vos commentaires. Je pense tout comme vous qu'on ne se torche pas avec un drapeau, cela dépasse la notion de respect dûe à tous ceux qui se sont battus pour le pays : il y a une allégeance à tout ce qui compose une société que nos grands-parents, nos parents et nous-même avons construit et construisons en ce moment-même. Un drapeau c'est le symbole d'une nation, d'un pays, d'une histoire, de SON histoire. C'est un héritage, parfois sombre et lourd à porter, mais il en va ainsi, nous nous devons de l'accepter. Renier cet héritage sous prétexte d'un passé peu glorieux est imbécile et terriblement réducteur. Nous nous devons d'être vigilant, un drapeau ne s'utilise pas à des fins politiques, il n'appartient à aucun parti, à aucun bord, il appartient à chacun d'entre nous. Nous devons honorer sa mémoire, nous devons l'aimer et le préserver afin que les valeurs qu'il véhicule et que nous lèguerons à nos propres enfants ne le salissent point.
    Pour autant je ne suis pas persuadé qu'il eut fallu légiférer et constituer un nouveau délit d"outrage à drapeau", ce n'est à mon sens qu'une manoeuvre politicienne. Quant aux abrutis qui prennent plaisir à le dénigrer, à le salir, nous devrions juste leur opposer notre mépris en évitant de tomber dans la caricature : la bêtise humaine ne saurait remettre en cause un héritage multi-séculaire, elle en est même constitutive hélas.

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont les bienvenus !
Tous propos outranciers seront supprimés."Go ahead, make my day !"

Archives du blog

La dégénérescence c'est un peu l'obsolescence programmée du socialisme.