dimanche 18 juillet 2010

Danseuses de l'école du cul

Quand un rendez-vous improbable avec un pote vivant dans le Tarn et une copine texane expatriée en Colombie se fait à Pigalle, on déniche alors au détour d'une rue des pépites comme cette superbe affiche...

On notera le nom évocateur des Danseuses de l'école du cul, qui j'en suis sûr m'amènera un trafic pas possible sur le blog et un bon classement Wikio dans la rubrique "Du cul, bordel !" qu'un Nicolas aurait pu initier.

On notera surtout l'annotation "Bal de charité" attribuant définitivement ses lettres de noblesses à la composition artistique d'une troupe altruiste.

Pour ceux et celles qui souhaitent aider leurs prochains, les soirées Secousses se passent au Divan du Monde dans le XVIIIème à Paris.
Plus d'infos sur le concept sur clarkmagazine. Allez, bougez-vous le cul !

8 commentaires :

  1. Ouais ! Je n'en attendais pas moins de toi ! ;)

    RépondreSupprimer
  2. Tout ça pour avoir de la visite... :P

    (Sinon le 13 jaout n'existe pas, j'ai vérifié, voir ton compteur)

    RépondreSupprimer
  3. Ah nan ! Je m'inscris en faux, c'est pas prémédité ! :) (date rectifiée, merci)

    RépondreSupprimer
  4. Du cul pour la bonne cause, voilà un beau programme, j'approuve!

    RépondreSupprimer
  5. C'est trop comique, j'ai l'impression d'être à Treichville.

    Vlad, il faut que tu m'envoies cette photo,pour le prochain diner de charité de mon assoc, j'ai envie de rigoler.

    RépondreSupprimer
  6. @Princesse
    Si tu danses façon "secousse" je veux bien venir à ton dîner de charité ! :D

    RépondreSupprimer
  7. Ah non non, déjà que je ne suis pas dans le ton quoique je me demande si je ne vais pas provoquer un petit scandale avec mes copines africaines.

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont les bienvenus !
Tous propos outranciers seront supprimés."Go ahead, make my day !"

Archives du blog

On ne lâche rien !

On ne lâche rien !
La dégénérescence c'est un peu l'obsolescence programmée du socialisme.