vendredi 25 juin 2010

Saloperie de cyclistes !

Contre-sens cyclable annulé aux abords d'une école primaire
Tiens ! J'avais fait part de ma réserve il y a quelques temps concernant les contre-sens cyclables et la règle du tourne à droite qui vont se généraliser dans la capitale...Voir ici

Récemment, à la sortie d'une école primaire des gosses se sont mangé des cyclistes.
A deux reprises en moins d'un mois.

La rue est à sens unique, en zone 30 et les gamins ainsi que les parents n'ont pas le réflexe de regarder du côté opposé dès lors qu'il s'engagent ou sont déjà engagés sur le passage piéton.

Ces abrutis de cyclistes, fort de leur nouveau droit octroyé, roulaient à toute berzingue sur la bande cyclable peinte sur la chaussée et ont percuté des piétons qui traversaient.
De nombreuses études ainsi que des villes-pilotes laissent présager que ces contre-sens cyclables permettent d'accroitre la sécurité des cyclistes. Je ne prétend pas remettre en cause ici ces rapports, je souhaite juste mettre en avant la dangerosité potentielle de ce nouveau dispositif de circulation.
Il s'agirait tout au moins de prévenir et de sensibiliser les piétons, premières victimes du contre-sens cyclable, mais aussi et surtout d'éduquer les cyclistes parisiens qui se prennent pour Fangio.
En ce qui concerne ce dernier point, je propose aux choix :
- La bonne taloche à la manière d'un Bud Spencer
- La prise de l'ours façon Hulk Hogan
- Le coup de tête/balayette comme dans les 4000
- Un apéro facebook "chaines de vélos"


En attendant, le Directeur de l'école a demandé à ce que les vélos ne puissent plus prendre la rue jouxtant l'école à sens unique, comme le montre la photo que j'ai prise avec un Nokia (encore une que iPhone n'aura pas !).

8 commentaires :

  1. Ah l'insupportable sonnette qu'on entend arriver dans son dos alors qu'on marche paisiblement sur le trottoir... "Gling gling !" (sous-entendu "je suis un vélo et tout le monde doit se retirer de mon passage"). "Gling gling !" - Ta gueule, j'fais c'que j'veux !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très juste ! Cette sonnette est insupportable.

      Supprimer
  2. la prise de l'ours ??? je ne la connaissais pas, a découvrir ! :)

    il est trop Delanoe, fait tout pour ne pas etre réelu !
    biz

    RépondreSupprimer
  3. A Paris, "Gling gling!" c'est comme Bling Bling, des vélos montés par des bobos qui conduisent comme des bourrins. j'ai failli m'en prendre un bld Magenta une fois!

    RépondreSupprimer
  4. Mouais... J'ai toujours tendance à penser que le piéton s'est toujours cru roi et prioritaire sur tout le monde parce qu'il est le plus vulnérable.

    Moi je vais le dire franchement, un piéton qui marche au milieu de la route parce qu'il se croit chez lui, ça me gave.

    Un piéton qui gueule parce qu'on est passé trop vite à côté de lui et de ses enfants qui marchaient gentiment sur la route, ça me gave.

    Les piétons qui prennent un plaisir immense à marcher avec 6 personnes de front, histoire d'être sûr que personne d'autres ne pourra passer, ça me gave.

    Alors les piétons qui empiètent sur les pistes cyclables, ça pourrait me gaver aussi. La présence d'une école est certes une circonstance atténuante du coup je peux pas vraiment trancher, je veux pas non plus me faire avocat du Diable mais j'ai toujours eu assez de mal avec la mentalité des piétons, et pourtant dieu sait que j'ai bien plus d'années de piéton au compteur que d'années de conducteur !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Des piétons indisciplinés, il y en a. Les pires sont ceux qui téléphonent et ne se rendent compte de rien. Mais si on y rajoute les vélos et les bagnoles, les bus et les taxis on obtient la jungle urbaine parisienne.
      Manquent les pistes pour rollers, trottinettes, poussettes et tout le monde s’entretuera.

      Supprimer
  5. Réponse à 100000V, un piéton est toujours prioritaire (code de la route).
    Je vais essayer de ne pas généraliser mes propos car la route est à tous le monde. Mais quand un peloton de cycliste roule de front et emmerde les automobilistes c'est quand même un manque de respect! La route est à tous le monde mais suivez les règles. Quand aux courses cyclistes qui ferment pendants une demi- journée les routes ça me tue. Nous sommes condamnés à rester chez nous à cause d'eux! allez pédaler en salle!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ça le problème, la route est à tout le monde mais elle n'est pas conçue pour y faire circuler tout le monde.

      Supprimer

Les commentaires sont les bienvenus !
Tous propos outranciers seront supprimés."Go ahead, make my day !"

Archives du blog

On ne lâche rien !

On ne lâche rien !
La dégénérescence c'est un peu l'obsolescence programmée du socialisme.