jeudi 10 juin 2010

Pas bien !

Je pars en vrille. J'ai laissé des commentaires assez agressifs chez une blogueuse que je ne connaissais pas, sous prétexte que j'étais en opposition totale avec son article...
Pas bien !
Ben je m'en suis voulu après et le lui ai fait savoir. Parce qu'internet, les blogs, tout ça, c'est sympa, on peut donner son opinion, tenter d'en débattre mais c'est aussi un fichu moyen d'expression complètement biaisé et amputé de tous les autres sens utilisés dans la "vraie vie". Combien de fois avez-vous laissé un smiley débile pour éviter que votre remarque ironique ne sois prise au sérieux ? Et les nombreuses interjections genre lol, mdr, arf, ptdr participent de cet état de fait.
Dans mon cas, si j'avais été en train de boire une bière avec la blogueuse en question et qu'elle m'aurait raconté en substance le contenu de son article, ma réaction aurait été toute autre. J'aurais tenu compte des innombrables paramètres que des conversations sur msn ou sur un commentaire de blog ne peuvent retranscrire :

L'odeur, la gestuelle, un regard de sociopathe, des grands pieds, des oreilles décollées, un décolletté abyssal, un oeil de verre ou une rolex au poignet...

Trouver à quel qualificatif pré-cité se rapporte chaque illustration...
Alors qu'un texte abrupt, dans le silence des pixels, c'est comme la lumière à travers un prisme, le sens original du message est diffracté et perçu différemment en fonction de sa longueur d'onde.
Et en ce moment moi mon récepteur est branché sur des mauvaises ondes, faut que je me calme avec internet, les infos anxyogènes et les travaux qui me gavent à côté de chez moi.
Ou alors faire comme Travolta dans Pulp Fiction pour éviter de sauter la femme de son patron...Histoire de me calmer.

(Vidéo en italien, pas trouvé mieux...)

Tout ça pour dire que même en cas de désaccord avec quelqu'un, c'est pas une excuse pour être désagréable, surtout sur le net pour les raisons que je viens d'évoquer.
Remarquez, peut-être que ça aurait été pire si on en avait débattu dans la vraie vie...

15 commentaires :

  1. Exactement: le respect avant tout. Ensuite, au bout de quelques semaines, tu peux te lacher... hi hi hi.

    RépondreSupprimer
  2. Pas mis le lien, faut pas déconner non plus, j'suis pas fier de ma charge...
    Va falloir que je soigne ma cyclothymie.

    RépondreSupprimer
  3. Déjà s'en rendre compte et mettre des mots dessus, c'est pas si mal, non? Parce qu'internet permet aussi la fuite plutôt que les explications...
    Bonne soirée à toi.

    RépondreSupprimer
  4. Oui galoune16, c'est vrai. Prochaine étape, je prend une bonne tisane avant de réagir sur un post...Bonne soirée à toi aussi :)

    RépondreSupprimer
  5. Ah oui... on est tout fier d'avoir appuyé sur "envoyer" et quand le texte s'affiche à l'écran, on devient tout petit, petit... et pas moyen de revenir dessus. Je compatis, cela m'est également arrivé parfois.
    Comme dans la vie, des excuses permettent souvent de désactiver la crise, vous avez eu bien raison. J'espère que la blogueuse a été compréhensive.
    Ceci dit, un commentaire agressif de Vlad sur un sujet à polémique, ça doit faire mal, très mal... Je compatis également avec la blogueuse.

    RépondreSupprimer
  6. Woahou, je suis épatée d'un tel billet ! N'y voyez aucun sous-entendu, je suis très peu familière de votre blog. C'est la rareté de la démarche, qui m'impressionne. ;-)

    RépondreSupprimer
  7. @See Mee
    On n'est pas des bêtes quand même...

    RépondreSupprimer
  8. Vlad, je te félicite pour ton repentir et regret d'avoir été méchant, mais nous, on reste sur notre faim.

    Tu dois nous montrer ce que tu as écrit, et alors on pourra vraiment juger de la valeur de ton repentir.

    Pardonne-moi,mais je suis monstrueusement curieuse.

    RépondreSupprimer
  9. Princesse, ça te ressemble ça...La curiosité est un vilain défaut. Bon je te file le lien mais à une condition : qu'il n'y ait pas de commentaires désobligeants à l'encontre de la blogueuse parce qu'elle a déjà mangé hein...sinon je raconte à tout le monde que..."bip"
    ah ah ah

    RépondreSupprimer
  10. http://www.celestissima.org/quand-sacha-distel-chantait-la-polygamie/
    Voilà, voilà...
    Tiens j'ai relu tout le bordel, je ne me trouve pas si immonde que ça moi ! Je suis même assez correct ! J'suis quand même quelqu'un de sympa hein ? Non ? Bon.

    RépondreSupprimer
  11. Ah ben merde ! Moi c'est l'inverse de la Princesse : je vous trouvais très gentleman de vous excuser comme ça, et le fait de ne pas donner le lien c'était le top de la classe ! Mais vous avez cédé, et voilà que je suis déçu ! (allez, je mets pas de smiley tiens !)
    En tout cas, je suis d'accord sur le fond de l'article. J'avoue que je ne suis pas toujours réglo non plus...

    RépondreSupprimer
  12. @Un oeil
    J'ai effectivement cédé : je ne voulais pas que les projections fantasmées de la brute sanguinaire ne finissent par me porter préjudice.
    Voyons voir maintenant à ce petit jeu qui réfrènera ses pulsions voyeuristes : autrement dit qui n'ira pas voir un spectacle court de joute verbale...

    RépondreSupprimer
  13. Entre deux repiquages de fleurs,je me suis amusée en lisant votre joute verbale,superbe, merci à Elle, merci à toi. Hahaha.........

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont les bienvenus !
Tous propos outranciers seront supprimés."Go ahead, make my day !"

Archives du blog

On ne lâche rien !

On ne lâche rien !
La dégénérescence c'est un peu l'obsolescence programmée du socialisme.