vendredi 4 juin 2010

Fais tourner

Le 25 mai dernier, Céline du blog Instantanés m'a gentiment tagué afin de répondre à quelques questions avant que je n'invite à mon tour d'autres blogueurs à en faire de même. C'est le principe de la chaîne, de la balle au prisonnier, du bédo qu'on fait tourner quoi,...
Des thunes, du blé et de l'oseille

On est comme ça chez les blogueurs, on récupère des liens et on en donne à d'autres.

Si à l'Eurovision, les pays voisins se refilent les votes,  les politiques eux, récupèrent du pognon pour le dépenser redistribuer mais ça c'est pour changer le monde et nous exhorter à nous aimer les uns les autres dans un irrésistible élan d'amour, de don de soi et de partage.

C'est beau comme un lipdub hein?



Mais revenons à nos moutons, il a tout de même fallu que H16 de Hashtable me refile à son tour le bébé quelques jours après Instantanés, pour que je me décide enfin à sortir de ma grosse flemme printanière.
Les questions portent sur la manière dont j'assouvis mes pulsions de blogueur :

Qu’est-ce qui vous inspire ?
L'actualité dans un premier temps et plus particulièrement :
- Les pitreries politiciennes, concentré de bassesse, de mauvaise foi et d'hypocrisie.
- Le traitement médiatique de l'information, souvent réducteur, parfois orienté à dessein mais presque toujours inscrit dans un shéma de pensée à sens unique.
Le reste est composé de réflexions personnelles diverses souvent issues d'une exaspération je dois dire mais parfois sur des expériences heureuses et enrichissantes.

Qu’est-ce qui déclenche l’acte ? À quel moment de la journée le faites-vous ? De quels endroits ? Comment et où vous installez-vous ? Quel est votre environnement ?
Dès lors que 2 facteurs sont réunis, je suis mûr pour écrire un billet :
1. J'ai vu ou j'ai lu quelque chose et je commence à râler, à parler tout seul et à ruminer dans ma tête
2. Je suis dans une disposition d'esprit particulière où ça turbine à fond dans ce qui me fait office de cerveau. Les phrases déroulent toutes seules, les idées s'entrechoquent et ça part de tous les côtés.

J'écris lorsque j'ai des moments de calme, le matin très tôt ou bien le soir voire la nuit quand j'ai des insomnies. Toujours vautré sur un canapé, les pieds sur la table basse, à la fraîche, le portable sur les genoux et le chat à côté.

Quels outils utilisez-vous ?
J'écris directement dans l'éditeur de texte de Blogger, mais il m'arrive parfois de préférer le bon vieux bloc-note épuré de Windows. Pour le travail des images, j'utilise Photoshop et plus rarement Image Ready ou Windows Movie Maker pour d'éventuelles animations.

Faites-vous beaucoup de recherches ? Rédigez-vous beaucoup de brouillons ou d’articles que vous ne publierez pas ?
Tout dépend des articles. J'ai un dossier de favoris dans lequel je met à la volée toutes les infos qui m'intéressent. Dès que l'une d'elles nécessite des sources, des liens, des confirmations ou différents points de vue, je fais alors des recherches supplémentaires que je classe également. J'ai ainsi une bonne dizaine de sujets complets sous la main, mais seulement un ou deux d'entre eux seront exploités.

Écrivez-vous en prenant votre temps ou avec une certaine frénésie?
S'il s'agit d'un billet "coup de coeur" en réaction immédiate à une info ou un événement, l'écriture est fluide et spontanée, le billet est publié dans la foulée, ce sont les billets que je préfère, je m'évertue alors d'y glisser un peu d'humour et un soupçon d'auto-dérision. En revanche, si ce sont des sujets préparés à l'avance, je fais des brouillons et ne les publie qu'une fois totalement achevés ce qui peut me prendre jusqu'à 2 jours..

Enfin, je remercie H16 de Hashtable et Céline de Instantanés pour cette chaîne que je transmets maintenant à Corto de A toi l'honneur ! qui a intérêt à y répondre, vu qu'il a déjà une chaîne de retard (au boulot fainéant ! ça c'est pour m'avoir dit que j'avais des cals aux mains...). Et pis tiens je la file aussi à Psychothérapeute et à...Copine Débile ! Yes !

8 commentaires :

  1. Merci pour la réponse :)

    Et je vois que finalement, on est tous assez semblables dans le mode de fonctionnement...

    RépondreSupprimer
  2. Merci d'avoir joué le jeu ! C'est vrai que l'on a tous de fortes ressemblances dans notre manière de bloguer. Bon week-end !

    RépondreSupprimer
  3. L'inspiration est un souffle qui vous remplit, l'expression (de soi?) est le mouvement qui en résulte...
    Est-il besoin d'en dire plus sans casser la magie?

    RépondreSupprimer
  4. Pareil ! À part que mon portable est sur une table !!!
    Sympa chez toi ! Bauhaus et tout et tout...
    I'll be back !
    ;^)

    RépondreSupprimer
  5. Mais c'est dingue, après ton tag de l'autre fois j'ai trouvais le concept tellement sympa que je me disais : "tiens et si je lançais un tag moi aussi" et parmi les sujets qui me sont venus dans l'instant il y avait "pourquoi bloguer ?", ce qui rejoint pas mal ce tag là :) C'est marrant !

    RépondreSupprimer
  6. @Copine Débile
    Rhâââ^fallait le diiiiiireuuuu !!!
    Modifié mon message, ayé : t'es taguée !
    :)

    RépondreSupprimer
  7. Ha mais loooool !! Non mais je plaisantais pas en plus c'est vrai de vrai !! Mais, bon, puisque tu insistes :) S

    RépondreSupprimer
  8. @Gildan
    Merci M'sieur !
    Super sympa ton com' :)

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont les bienvenus !
Tous propos outranciers seront supprimés."Go ahead, make my day !"

Archives du blog

La dégénérescence c'est un peu l'obsolescence programmée du socialisme.