vendredi 14 mai 2010

Mauvaise foi et mal au foie

On parle pas mal des phénomènes d'apéros géants en ce moment.
Gérer l'émulation collective de milliers de cerveaux spongéïformes imbibés...Je n'aimerais pas être à la place des autorités. Si j'avais eu 18 ans, j'y serais allé pour voir, pour tâter de l'ambiance, éventuellement pour dragouilller des minettes avec mon pack de 16 sous le bras. Sûr.
Sûr aussi que je me serais barré au bout de 10min, je n'aime pas la foule, ce qui est "festif" et j'aime avant tout décider moi-même du jour où je vais me la mettre à l'envers.
Cependant, j'aurais trouvé ça normal de me faire charger par des CRS. Je ne supporte pas la mauvaise foi, ces rassemblements causent des nuisances, des dégradations, impliquent le déploiement de moyens policiers conséquents (sans parler du SAMU, des pompiers...), et surtout sont un problème de santé publique.
La majorité des jeunes ne sont pas débiles, ils savent que 10000 poches dans la rue ne se gère pas comme une sortie de classe de CM1 au zoo. Mais malheureusement, des sites internet, une certaine presse ou des politiques récupèrent le phénomène :
Soit pour taper sur internet (le web le grand Satan, celui qui fait du mal aux nécessiteux comme l'industrie musicale et certains artistes millionnaires...)
Soit par idéologie contestataire pavlovienne (et encore on insulte les chiens ayant servi à l'élaboration de la théorie des réflexes conditionnels) : comme tout le monde le sait les flics, le gouvernement, Sarko sont d'abominables fachos qui piétinent les libertés bla bla bla....
...Et je ne parle pas du niveau culturel des abrutis trop contents de se réunir prochainement à Paris pour mettre à sac le 7è arrdt de Rachida Dati...
Les blogs qui parlent des apéros géants, ici et  et là aussi tiens, ah... et puis là encore !
PS : trop terrible ma photo nan ? L'ai faite avec mes petites mains...

13 commentaires :

  1. Si si, pas mal du tout la photo!!!
    Mais bon, tu fais des histoires, là, 500 comas éthyliques, ça se gère , ça tombe bien, ça remotive les secours en les sortants de leur routine!!!
    Avant on avait les raves, encore avant les bals, moins massifs, mais déjà ça buvait, bagarait, saignait, faisait parfois des morts...
    On n'arrête pas le progrès, et ça tombe bien, la planête est surpeuplée!
    bon vikend, où que tu cuves!
    ;-)

    RépondreSupprimer
  2. J'aime vachement ta nouvelle banière!

    RépondreSupprimer
  3. C'est honteux de gâcher une bière pour une photo de blog. Quoique... Si cela avait été une Duvel, une Kriek, ou etc. cela aurait été à peine supportable. Si cela avait été une Coreff, je ne vous l'aurais jamais pardonné.

    Pour revenir au sujet principal, je suis assez amusée de voir tous ces gens tenter vainement de vivre un jamboree et essayer de ressentir quelque chose de grand sous prétexte qu'ils utilisent le même outil internet. Car Facebook n'est qu'un outil. Facebook ne véhicule aucune valeur : les "amis", la "convivialité", tout ça, c'est du foin. Facebook est comme un supermarché : tout le monde s'y retrouve mais le seul point commun est le caddie.

    RépondreSupprimer
  4. Content de vous revoir par ici la femme des steppes :)
    Je n'ai rien gâché, les canettes avaient été vidées au préalable et comme il se doit. Quant aux liquide...chuuut ! Secret de photographe.
    Ceux qui parlent de convivialité pour les rassemblements Facebook n'y connaissent rien et considèrent les "amis" comme une variable qui s'évalue en quantité plutôt qu'en qualité.

    RépondreSupprimer
  5. Le liquide? Coca-cola!
    Tous chez Axelle 16?
    Chiche, je l'ai déjà fait, à plusieurs reprises, je me suis même mariée comme ça, recontré des gens avec ou sans intéret, bonnes surprises ou bof, mais jamais la cata...
    Par contre, si c'est CHEZ MOI, je fais pas d'appel sur face de book, hein?
    Et pis toi t'oublie pas ton traitement, hein, mes week-end non travaillés sont des vikends de repos et je ne fais pas l'ambulatoire!
    ;-)
    Bises et bonne semaine!

    RépondreSupprimer
  6. Moi ça m'est arrivé une fois : des copains ont eu la bonne idée de ramener chez moi une horde de punks avec lesquels ils avaient sympathisé à la Gare St Lazare. A l'époque je vivais en coloc avec ma grande soeur; j'ai réussi à faire sortir tout le monde avant qu'elle se pointe mais entretemps le rat d'un des crêteux s'était largement épanché sur ma main...
    T'inquiète pour le traitement, on fera le remake de vol au dessus d'un nid de coucou avec la bande des blogueurs fous.

    RépondreSupprimer
  7. Moi qui suis un canard blanc et qui ne m'envole qu'avec circonspection, j'avoue que je n'ai encore jamais goûté aux joies des apéros publics. J'ai pourtant eu l'honneur d'y être invitée via Facebook, comme tout le monde et je me suis défilée. Moitié parce que j'avais autre chose à faire, moitié parce que je préfère boire avec des familiers que de parfaits inconnus en nombre.
    Je vois avec plaisir que je ne suis pas la seule à être tiède.
    Merci Vlad de m'avoir rassurée sur ce point.
    Tu sais que tu as un petit côté choronesque? (c'est un compliment, évidemment)

    RépondreSupprimer
  8. J'ai oublié de m'enregistrer avant. C'était signé Claire...

    RépondreSupprimer
  9. @Claire
    1 principe de base : si on est tiède comme une mauvaise bière, faut pas consommer ;)

    RépondreSupprimer
  10. Il paraît que la Guiness se boit à température ambiante.
    Sinon, ai-je bien lu? On me compare à une mauvaise bière tièdasse?

    ???

    Je ne peux pas croire une chose pareille.
    Je vais m'en boire une bien fraîche, tiens....

    RépondreSupprimer
  11. Bonjour Claire,
    à température ambiante c'est une hérésie, l'erreur commune vient du fait que la Guiness doit se déguster à la température ambiante d'une cave où elle est entreposée...bien que ce soit une stout la Guiness se déguste en réalité entre 8° et 10°C. Certains la veulent extra-cold mais c'est récent et je trouve qu'effectivement cela dénature son goût quand c'est trop frais.
    Loin de moi l'idée de vous comparer à une ale fadasse, tiède et éventée...A moins que vous ne soyez blonde, nunuche et insipide, mais dans ce cas vous ne seriez pas là à commenter cet excellent blog...Arf
    ;)

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont les bienvenus !
Tous propos outranciers seront supprimés."Go ahead, make my day !"

Archives du blog

On ne lâche rien !

On ne lâche rien !
La dégénérescence c'est un peu l'obsolescence programmée du socialisme.