vendredi 16 avril 2010

Enfumage

Roselyne vous vous souvenez ? Celle qui a admirablement bien géré la pandémie du siècle et qui nous a sauvé d'une mort certaine. Et bien cette fois Super Roselyne revient encore plus fort :
"La ministre de la santé, Roselyne Bachelot, a annoncé vendredi 16 avril sur RMC-BFM TV avoir signé l'arrêté rendant les images choc obligatoires sur tous les paquets (de cigarette)." (source le Monde)
Bon pas question d'interdire la production de cette drogue dure hein, parce que malgré l'effort exemplaire déployé par les ministères pour se serrer la ceinture, il faut renflouer les caisses.
On collera juste quelques petites images histoire de vous dire qu'en plus de nous filer plein de blé, la cigarette c'est mal.
Et puis par les temps qui courent vaut mieux éviter.
Une vraie provocation de fumer en public j'vous l'dit, alors que des jeunes désoeuvrés en rupture sociale n'ont pas de quoi se payer un cerveau.
C'est pas un manque de respect ça ? ...Maintenant vous êtes prévenu.

4 commentaires :

  1. Encore un pétard mouillé! A propos d'images de dissuasion de fumer, je comprends pas pourquoi les publicitaires ne jouent pas sur le côté ringard/branché de la clope et de la vie saine..? Je veux dire les jeunes fument parce que ça fait cool, alors si on renvoie une image de mode dépassée... Michael Vendetta, la vingtaine lui il fume pas et il fait du sport! C'est l'image des jeunes qui s'aiment et réussissent non? Je plaisante pour l'exemple, mais je maintiens mon idée.
    A part ça Roselyne Bachelot, si elle croit vraiment qu'une image peut réduire une dépendance physique, elle est bien déconnectée de la réalité

    RépondreSupprimer
  2. Bien trouvé le titre

    RépondreSupprimer
  3. La vaste hypocrisie deslutes contre le tabac et l'alcool, ca fait des années qu'on en rigole !
    pas sérieux tt ça, il me semble.
    Biz a toi

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont les bienvenus !
Tous propos outranciers seront supprimés."Go ahead, make my day !"

Archives du blog

On ne lâche rien !

On ne lâche rien !
La dégénérescence c'est un peu l'obsolescence programmée du socialisme.