jeudi 15 avril 2010

Colère

En ce moment je garde un certain détachement sur l'actualité, je travaille sur des projets professionnels qui me prennent du temps et je n'ai pas la disposition d'esprit pour polémiquer ou pour disserter sur une actualité morose et déprimante. Pas envie de m'énerver ni de me bouffer la rate. J'en étais même venu à reconsidérer la teneur générale que je souhaite accorder à ce blog : envie de plus de légèreté et de moins de réactions acerbes.
Pourtant il y a de quoi s'énerver.
Il y a toutefois un fait divers qui a particulièrement marqué mon esprit : il s'agit de l'agression du géographe de 23 ans à Grenoble. Celui-ci a été tabassé, lynché et blessé à l'arme blanche par un groupe d'une quinzaine de sauvages. Je crois avoir été dans la même disposition d'esprit que de nombreux autres blogueurs : l'émotion suscitée par les circonstances de l'agression m'a ôté toute volonté d'en parler. Le silence s'imposant parfois comme un réflexe de pudeur à la hauteur de la gravité des faits.
Cependant je ne puis contenir ma colère lorsque je tombe sur des dépêches comme celle-ci (Source : le figaro)

Adenddum : ...Enfin, martelant sa totale détermination à combattre la violence gratuite, le ministre (Brice Hotefeux) a souligné que « Notre société n'est pas une jungle. La bestialité inouïe de ces voyous sera durement sanctionnée. Avec la nouvelle loi sur les bandes, c'est la fin de l'impunité pour ces crapules qui ne font pas la différence entre le bien et le mal. »

vu sur le site du Ministère de l'Intérieur.
Parfaite illustration de la gesticulation purement politicienne qui dans les faits ne déplace pas un seul boson de Higgs.

4 commentaires :

  1. Euh, ça n'était pas une bande "organisée"... Violence agravée avec arme etc ne me parait pas moins fort...
    "participation à un groupe violent" même si au premier coup d'oeuil ça parait correspondre, c'est une charge crée pour les bandes ORGANISEE...
    En matière de loi un mot est un mot et se ne sont pas ces mots là qui répareront le jeune homme, si?

    RépondreSupprimer
  2. Galoune16, cette bande de crapules, ces criminels sauvages se sont pourtant bien organisés pour tabasser la victime. J'ai rajouté un Adenddum très significatif.
    La nouvelle loi était censée punir tous ceux qui participent de manière collective à des faits répréhensibles. En gros, avant quand on en arrêtait 2 ou 3 types dans une bande et qu'il n'y avait pas de preuve que c'était bien eux qui avaient jeté des caillasses sur les policiers, ils s'en sortaient sans dommage. En principe, maintenant, le simple fait d'être assimilé à la bande est répréhensible à des degrés que j'ignore. En principe seulement...

    RépondreSupprimer
  3. Attendre et voir... la peine!
    Quand je vois tous les sursis qu'il y a, pour tant de crimes et délit divers...
    Perso, c'est surtout le sursis qui me scandalise!!!
    Le général et ses photos pédophiles d'une rare violence... = du sursis!
    Sauf que les mômes sur les photos n'ont eu ni répit ni sursis...
    Mais oui, raide comme la justice, ça n'existe plus, la justisse est à mille vitesse et 100 détours!

    RépondreSupprimer
  4. La question a se poser à qui profite tous ces crimes impunis, oui à qui ?
    Comment se nomme la bête qui tapie dans l'ombre attend son moment pour se présenter comme le sauveur de l'humanité.
    Aura-t-elle une petite moustache ?
    Tous ces crimes gratuits, les viols des enfants me rendent malade et verte de rage mais que faire ?

    Aux armes citoyens !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Si la justice n'est pas capable de sanctionner, revenons aux punitions populaires..attrapons les coupables ,enduisons les de poix, passons les dans une montagne de plumes et exposons les pendant au moins une semaine, sans les nourrir , à la vindicative populaire.

    J et M après avoir été violées,sont mortes de faim et leurs calvaire a duré des mois.


    Nadezda

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont les bienvenus !
Tous propos outranciers seront supprimés."Go ahead, make my day !"

Archives du blog

On ne lâche rien !

On ne lâche rien !
La dégénérescence c'est un peu l'obsolescence programmée du socialisme.