jeudi 25 mars 2010

Zemmour se fait lyncher

J'avais écrit dans un billet précédent traitant du journalisme que j'appréciais Eric Zemmour parce qu'il faisait fi du politiquement correct. L'actualité m'oblige à en reparler...Parce que ça commence à bien faire.
Rappelons les faits :
Lors d'une émission de télé sur Canal + chez Ardisson, Zemmour a dit :
"les Français issus de l'immigration sont plus contrôlés que les autres parce que la plupart des trafiquants sont noirs et arabes. C'est un fait"
Depuis, le MRAPle club Averroès, le CRAN ont saisi le CSA qui aurait semble-t-il envoyé une mise en demeure à Canal +.
la LICRA quant à elle a porté plainte avant de se rétracter suite à la lettre d'explication qu'Eric Zemmour leur a adressé. Par contre Eric Zemmour risque de se faire virer du Figaro suite à un entretien préalable lundi 29 mars.
Ça bouge, c'est le moins qu'on puisse dire !
Et c'est pas fini, Ardisson souhaite entrer dans la danse en attaquant Eric Zemmour pour diffamation suite à la lettre envoyée à la LICRA !
Bref il va y avoir du sport.

Ma position
Très simple, je suis contre toute forme de rejet de l'individu dès lors qu'il y a des considérations raciales. Rien de plus humiliant de se faire recaler d'une cour de récré, d'un boulot ou d'un club de sport sous des prétextes de couleur de peau ou d'origine. De la même manière je trouve idiot tous ceux qui rejettent l'autre en raison de sa classe sociale, d'un éventuel handicap du petit doigt atteint de priapisme ou encore de sa localité. Rejeter l'autre pour ces raisons est crétin et profondément blessant pour celui qui le subit.


Etude de texte
Revenons maintenant à l'affirmation d'Eric Zemmour. Vous concéderez qu'elle est assez brute de décoffrage, bourrin quoi. Je trouve même que c'est assez stigmatisant. Mettez-vous à la place d'un noir ou d'un arabe, il risque de prendre ça pour lui, même si ce n'est pas un trafiquant. Cependant :
- Y a-t-il quelque chose dans cette affirmation qui évoque le rejet de l'autre sur des considérations ethniques, raciales ou ayant un rapport quelconque au taux de mélamine dans l'épiderme ?
Non. Zemmour ponctue sa phrase par "C'est un fait", il constate un état de fait, froidement, dont il s'agit de vérifier la véracité (voir plus bas dans ce billet). Il ne tire aucune conclusion appelant au rejet des noirs, des arabes, des trafiquants.
- Y a-t-il un subtil recours à une méthode subliminale qui laisserait entendre que les noirs et les arabes auraient plus de propension à être trafiquants ?
Non. Zemmour n'a pas dit que si on est noir ou arabe on à des chances d'être trafiquant, là ça aurait été carrément dégueulasse.
Les propos de Zemmour sont-ils répréhensibles ?
C'est à la justice de trancher si ses propos doivent tomber sous le coup de la loi. M'est avis que non. Cependant je ne suis pas qualifié en la matière, ce serait cool que quelqu'un comme Maître Eolas donne son avis sur la question.
Alors pourquoi tout ce patacaisse ?


Tabous
Certains thèmes en France ne peuvent être prononcés sereinement et l'immigration en fait partie. Il y a une espèce de chape de plomb dès lors qu'on souhaite aborder ce sujet. En gros, il y a :
- Des racistes notoires qui se focalisent sur l'immigration et l'accusent de tous les maux
- Des politiques qui ont besoin de l'immigration à des fins électorales
- Des associations anti-racistes qui s'érigent en maîtres-censeurs, lynchant quiconque souhaite aborder le thème de l'immigration hors de leur sentier balisé.
Et il y a moi, moi et tous les autres, vous, nous, des centaines, des milliers et millions de citoyens qui ne se reconnaissent nulle part. Qui souhaitent briser ces tabous, poser un débat sereinement, le dépassionner.


Briser l'omerta
Il y a urgence, il faut que les langues se délient, il faut peut-être autoriser les statistiques ethniques, parce que si on continue avec l'omerta on rentre dans un cercle vicieux où l'immigration sera fantasmée. Et ça ne fera que radicaliser les positions de tous les partis; au final tout le monde payera cher : les immigrés seront pointés du doigt à tort ou à raison et les non-immigrés se sentiront floués par une discrimination positive.
Les réactions outrancières des associations anti-racistes sont de toute manière totalement contre-productives.


Des chiffres...
L'interdiction des statistiques ethniques ne permet pas de dire si Zemmour a tort ou raison. Le commissaire à la diversité et à l'égalité des chances Yazid Sabeg y est favorable et aurai remis un rapport en ce sens à Nicolas Sarkozy il y a un an environ.
Je ne suis pas favorable aux statistiques ethniques, pour moi un français jaune, blanc, noir ou bleu avatar est français avant tout. Mais avons-nous le choix maintenant ? N'est-il pas temps de s'en servir pour calmer les esprits ? Les détracteurs de Zemmour ne pouvant infirmer ses déclarations à l'aide de chiffres tangibles usent et abusent de l'excommunion tandis que ceux ayant un ressenti allant dans sons sens sont taxés de gros racistes. Pourtant, l'hypocrisie là encore perdure, en fouillant sur le net j'ai trouvé sur sénat.fr la confirmation que des statistiques ethniques sont d'ores et déjà utilisées ponctuellement par les RG. A voir aussi une enquête rapportée en 2000 toujours sur senat.fr. J'ai trouvé un article de l'express qui cite un fichier nommé "canonge" recensant 12 types ethniques devant être renseignés lors de l'interpellation d'individus. Enfin, un article sur CBF (réseau citoyen des associations franco-berbères) parle d'une synthèse de la police nationale aux chiffres édifiants, dont le Point aurait eu connaissance.

Et Zemmour dans tout ça ?
Je ne crois pas Zemmour raciste. Il souffre comme je souffre de l'hypocrisie, d'une pensée unique universaliste, sans aspérité, prédigérée, d'une certaine forme de censure, de raccourcis et d'amalgames faciles. S'il devait être un composé chimique, je le situerai au centre droit du tableau de Mendeleïev, l'argent (Ag) plus exactement. Sous forme de sel, ce composé photosensible forme un image latente attendant d'être développée. Mais faut pas attendre longtemps, parce qu'en plus il est en surexposition.
Imaginons un instant, à l'aide de chiffres officiels, que la plupart des trafiquants soient réellement des noirs et des arabes; il s'agirait alors de se poser les bonnes questions et d'essayer d'y remédier. Comme le dit l'Hérétique, on sait que ces catégories de population sont plus touchées par la pauvreté, cela peut alors être une première tentative d'explication (la misère n'excusant pas le trafic, bien sûr)...

9 commentaires :

  1. Salut Vlad,

    Tu as vu ? TF1 et Mougeotte reculent ! Il faut dire qu'après un coup comme ça, l'audience va exploser avec Zemmour. Je pense aussi que notre indignation n'a pas été inutile.

    RépondreSupprimer
  2. Salut,

    C’est écœurant cette hypocrisie médiatique et politique autour da la phrase (sortie de son contexte) dite par Eric Zemmour.
    Voici sa réponse à Licra. Réponse à laquelle j’adhère totalement.
    http://www.marianne2.fr/Exclusif-Zemmour-repond-a-la-LICRA,-Mougeotte-se-fache,-ses-lecteurs-aussi_a189913.html
    Ce qui se passe en France , se passe aussi dans la petite Belgique où je vis.
    Pourquoi il y a-t-il plus de trafiquants noirs et arabes ? La pauvreté mais pas seulement………cela pourrait être un beau débat que personne n’osera jamais lancer.

    Nadezda

    RépondreSupprimer
  3. "Pourquoi il y a-t-il plus de trafiquants noirs et arabes ? La pauvreté mais pas seulement………cela pourrait être un beau débat que personne n’osera jamais lancer."

    ?
    Beau débat?
    Expliciter votre pensée permettrait d'éviter un malentendu fâcheux. Non parce qu'il est politiquement incorrect, mais intellectuellement regrettable.

    @Vlad : D'accord sur le fond comme sur la forme. Cependant tu écris qu'il faut briser ces tabous, poser un débat et le dépassionner.
    Mais quel débat?

    Sur le cas Zemmour, il est suffisamment intelligent et connaisseur du fonctionnement médiatique pour connaître la portée de ses propos et les interprétations qu'ils ne manqueront pas de susciter. Je ne suis pas loin de croire qu'il savait que cela choquerait, mais que cela sert son coté "polémiste en dehors du système mais qui en vit quand même".

    RépondreSupprimer
  4. 1ère partie
    Bonjour bloguequipeut,
    c'est drôle, je venais de dire à quelqu'un que j'avais mis beaucoup de temps pour écrire et essayer de décrire ce que je pense au sujet de l'affaire Zemmour.
    Auparavant j'ai même mis plusieurs jours avant de me décider d'en parler. Pourquoi ? Parce que je n'aime pas les analyses racialistes comme dirait Rama Yade. Parce qu'un français est français avant tout sans autres distinctions. Alors pourquoi prendre la défense de Zemmour me dirais-tu ? Pire, pourquoi proposer la diffusion de statistiques ethniques ?
    Ce que je lis dans la presse ou sur internet et ce que j'entend dans la vie réelle melaisse croire à la montée d'un ressenti qu'il faut à tout prix juguler. J'entends par ressenti la désagréable impression qu'il y a 2 poids, 2 mesures. Comme l'a évoqué le Chafouin dans un de ses commentaires, on ne peut d'un côté favoriser un communautarisme s'inscrivant mal dans une intégration nationale et de l'autre refuser toute analyse tenant compte de ces communautés !
    Alors que faire laloose ? Continuer à refuser toute approche qui comme tu le soulignes peut être perçue comme la stigmatisation d'une partie de nos concitoyens, quitte à nier des vérités ?
    Ou bien changer nos méthodes et aborder ces sujets aujourd'hui interdits ?
    Je choisis la 2nde option car je pense qu'on n'a plus le choix. Il faut dégonfler le sentiment d'impunité que les médias, les politiques et les associations ont malencontreusement induit en prenant soin de protéger les individus victimes du racisme.
    C'est une approche pragamatique car je considère qu'au final elle libérera les tensions, réduira le clivage entre les vraies victimes d'un odieux racisme et les citoyens n'osant aborder le thème de l'immigration sous risque d'excommunion sociale.
    Si on ne fait rien, si on ne bouge pas, comme je l'ai écrit dans mon article, l'immigration sera fantasmée et porteuse de tous les maux avec les dérives qui vont avec.
    Revenons à Zemmour. Tu as raison, il connaissait la portée de ses propos, pour sûr. Je me permets même de m'avancer en te disant qu'il le fait aussi pour les raisons que je viens d'évoquer.

    RépondreSupprimer
  5. 2è partie
    Pour répondre à ta dernière question, voici le débat que je souhaiterais avoir si un jour des politiques ont suffisamment de coronès.
    En préambule au débat : redonner les principes fondateurs de la République française. Arrêter d'instrumentaliser l'antiracisme à des fins politiques, arrêter la censure des mots dès lors que des propos ne tombent pas sous le coup de la loi. Réaffirmer notre volonté de lutter inlassablement contre le racisme.
    Le débat : exposer tous les chiffres de l'immigration. Les confronter avec les CSP, la délinquance, le niveau social, le niveau d'étude etc. Fort de ces éléments avoir une reflexion globale sur l'intégration et les moyens de l'améliorer. C'est la clef de voûte d'une société unie et désireuse d'avancer ensemble. Symboliquement prendre un nouveau départ avec des objectifs.
    Enfin il est très important de faire comprendre que si la République s'engage à des principes égalitaires elle ne tolérera aucun communitarisme. Pour cela les associations de lutte contre le racisme devront oeuvrer de concert pour mettre tout le monde sur un pied d'égalité et condamner ainsi de la même manière et avec la même intensité médiatique tout acte raciste. Demander à Sarkozy de ne pas tenter la discrimination positive qui aura des effets désastreux. Les émeutes en banlieue ou à Paris, les voitures brulées, le trafic de drogue ou les violences scolaires ont un impact très négatif sur la population. Celle-ci a le sentiment que les groupes d'individus qui contribuent aux dégradations ou aux violences verbales jouissent d'une impunité totale. Il s'agirait que le gouvernement prenne les mesures nécessaires pour y remédier. Je souhaite ainsi que le débat se conclue par un véritable pacte associant tous les acteurs de la vie sociale, tous les garants de la sécurité publique et les hommes politiques, afin que tous nous avancions main dans la main avec pour mot d'ordre le refus de toute violence d'où qu'elle vienne et quelle qu'elle soit.

    RépondreSupprimer
  6. Je signe en bas a droite pour ton passage sur "briser l'omerta" oute verité est bonne à dire si elle est vérité. La cacher ne fait effectivement que developper les fantasmes, les suppositions et les manipulations douteuses.
    Biz

    RépondreSupprimer
  7. bloguequipeut a dit…
    "Pourquoi il y a-t-il plus de trafiquants noirs et arabes ? La pauvreté mais pas seulement………cela pourrait être un beau débat que personne n’osera jamais lancer."

    ?
    Beau débat?
    Expliciter votre pensée permettrait d'éviter un malentendu fâcheux. Non parce qu'il est politiquement incorrect, mais intellectuellement regrettable.

    J'ai le sentiment d'avoir été jugée et condamnée.
    Pour le moment je n'explicite point ma pensée, je la garde pour moi.

    Une petite précision :

    Je suis issue de l'immigration
    Grandie dans un quartier à risques
    Fréquentée les écoles à échecs
    Aujourd'hui , je fais du bénévolat en tant qu'assistante sociale, dans une association caritative, qui se trouve dans un quartier à risque.

    Nadezda

    RépondreSupprimer
  8. @bloguequipeut :

    Il n'y a pas que la pauvreté, elle est presque toujours la conséquence de la non intégration.

    Voilà le plus important: INTEGRATION

    Les politiques sont responsables parce qu'ils n'ont jamais fait quoi que ce soit de correcte en la matière et ils ont aidés la montée du Front National, dans toute l'Europe.

    Les immigrés ont aussi une grande responsabilité, ils veulent vivre en Europe comme ils vivent chez eux.
    Ce n'est pas eux qui se plient aux lois du pays qui les accuillent, mais c'est le pays qui doit se plier à leurs lois.

    La moindre remarque que vous leurs faites, ils brandissent le mot RACISTE et tout le monde tremble.

    Les mots respect et reconnaissance sont bannis.

    Voilà Monsieur bloguequipeut, je me suis explicitée, très courtement, le sujet est vaste.

    Nadezda

    RépondreSupprimer
  9. P.S :

    Je suis pour le mélange des cultures mais dans le respect de chacun.

    Nadezda

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont les bienvenus !
Tous propos outranciers seront supprimés."Go ahead, make my day !"

Archives du blog

On ne lâche rien !

On ne lâche rien !
La dégénérescence c'est un peu l'obsolescence programmée du socialisme.