samedi 20 mars 2010

Bloguer nuit gravement à la santé

Comme me l'a rappelé mon copain Corto74, je n'ai rien écrit depuis 11 jours, date à laquelle je me fendais d'un article traitant, entre autres, des femmes qui m'ont marqué.
Quoi de plus naturel pour un Vendetta comme moi que de parler de toutes les 7,54 x 10-4
femmes que j'ai connu et qui m'ont aimé...

"Ben te voila saisi d'une grosse flemme ? pas de billet depuis 10 jours
?

Au demeurant anodin, le commentaire de Corto74 peine à masquer une fébrilité et une angoisse qui caractérisent une véritable détresse psychologique. Mon absence prolongée sur les différents plateaux, forums et blogs influents de ce siècle ayant eu des répercussions et un impact bien plus grands que ce que j'avais estimé au départ. Mon charisme naturel n'arrangeant rien.
C'est l'apanage des grands hommes de ce monde : "Un seul être vous manque et tout est dépeuplé" disait Lamartine à mon propos...
Je suis entièrement dévolu à tout ce qui permet de contribuer à la transmission de mon savoir dont je souhaite faire bénéficier l'humanité, le blog étant un de ces vecteurs de transmissions. C'est ainsi que, tel Jean-Edouard s'escrimant dans une étendue d'eau, je m'évertue inlassablement dans un mouvement perpétuel à combler la vacuité des connaissances et ce, sans relâche aucune.


Cette noble tâche n'en est pas moins risquée. Une position prolongée face à son ordinateur provoque de nombreuses affections périarticulaires : douleurs aux poignets, aux épaules et aux coudes principalement, sans compter les lombalgies et les douleurs cervicales...Les fatigues oculaires quant à elles ne présagent rien de bon et nous laissent entrevoir un futur proche où chaque internaute se reconnaitra à l'épaisseur de ses culs de bouteille.


Un ami africain me disait à propos de la douleur causée par une rupture sentimentale qu'il fallait "profaner le malheur" (autrement dit tirer et/ou monter sur tout ce qui bouge). Et bien, fort de son enseignement Ô combien courageux et ambitieux, j'ai décidé de la même manière de braver le danger et de lutter contre l'adversité. C'est ainsi que depuis quelques mois déjà, je m'astreins à un programme physique très poussé couplé à un strict régime alimentaire. Aux trois courses à pied hebdomadaires avec exercices de fractionnés s'ajoutent mes séances de renforcement musculaire et de natation.
C'est que je ne suis pas de ceux qui se vautrent dans la facilité !
Bien qu'ayant un physique hors du commun et un galbe athlétique, j'ai une prochaine course de 10km le 28 mars très exactement où je compte dominer les autres concurrents de ma superbe.
Je reviendrais alors encore plus haut, plus vite, plus fort. Rien que pour vous fidèles lecteurs. Arf.

14 commentaires :

  1. ;-)
    Je me suis encore marrée, alors je reviens mettre des fleurs!
    Sublime cette vidéo, elle est de vous?
    Comment ça se calcule 10 puissance -4?
    Bon entrainement, et méfiez vous, le sport nuit grâve!

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour galoune16 ! Heureux qu'un BHL-égocentré-narcissique-immonde comme moi vous ai fait rire.
    La vidéo n'est pas de moi, c'est un passage de Rocky avec Silvester Stallone. Si j'ai bonne mémoire 10 puissance -4 c'est 1/10 puissance 4.
    Remis dans le contexte de l'article ça laisse présager de mes talents de séducteur...

    RépondreSupprimer
  3. L'essentiel étant de trouver la moitié qui vous supporte et que vous supportez!
    Parce qu'on a tous des faiblesses que l'autre supporte!
    Mon mari a passé dix ans tout seul, ses talents de séducteurs doivent donc être similaires aux votres et pourtant c'est un père génial, un époux parfait, un homme de valeur...
    J'ai un petit collègue adorable et certainement puceau qui dit que les femmes mentent et qu'en fait elles préfèrent les salauds, je vais finir par le croire!
    J'aime votre façon d'être immonde en tout cas, tout comme j'aime "fréquenter" l'ennemi de droite qu'est votre pôte Corto!
    ;-)
    Vous-êtes allés voter?

    RépondreSupprimer
  4. Dîtes à votre collègue qu'il est sans doute trop adorable, expliquez-lui qu'il suffit de l'être un seul jour dans l'année, le 8 mars, et tous ses pêchés seront pardonnés.;)
    Sans doute a-t-il trop gobé les magazine psycho tentant de remodeler le modèle masculin en truc übermachin, métrotruc. L'excès de gentillesse peut paraître louche à la gente féminine mais ce n'est point une raison pour se vautrer dans la goujaterie la plus vilaine.
    Je suis allé voter, oui, en tenue de jogging après mon sport, histoire de bien sentir le chacal. Je tenais à laisser la même empreinte olfactive que la campagne régionale...Tiens je vais peut-être même en faire un billet...

    RépondreSupprimer
  5. Feu, et avec humour!
    Et je suis d'accord, un homme ne peut pas être une femme comme les autres. Il faut qu'il montre AVEC AMOUR? RESPECT ET GENEROSITE, qu'il en a!
    Bises et bon article!

    RépondreSupprimer
  6. Bon les filles , je ne fais que passer , vous avez l air d'etre d'accord sur pas mal de chose, tout va bien donc ! je ne suis pas l'ennemi de droite, je suis un réaliste désenchanté , okay ?


    PS pour Vlad et pas pour galoune: mon pauvre, Galoune, a débarqué ici ! fais gaffe, elle ne laisse rien passer !
    biz

    RépondreSupprimer
  7. Merci du tuyau Corto !
    ;)
    @ Galoune16 et Corto74
    Si vous voulez vous fighter dans l'espace commentaire de ce bleug, je fourni la boue, le ring et l'arnica. Je décline en revanche toute responsabilité en cas de bobo.

    RépondreSupprimer
  8. Enorme ce billet, merci pour la franche rigolade :)
    et bon courage pour le programme sportif de ouf', même si on attend des nouveaux billets avec une impatience difficile à dissimuler!

    RépondreSupprimer
  9. @ bloguequipeut
    Merci !
    A défaut d'avoir un cerveau
    aurais-je un blog rigolo ?
    Content de vous faire rire
    Avec mes sombres délires

    Au plaisir :)

    RépondreSupprimer
  10. Mieux que les pains de glace???
    Meuh, non, avant Elles avaient tellement à faire qu'elles ne s'inventaient pas des besoins (genre 6 paires de chaussures) et elle piquaient pas le boulot des hommes!!!

    RépondreSupprimer
  11. Dommage qu'on ne les voient pas en entier les fermières des années pine up, j'aime bien!!!
    C'est toi ou c'est madame, à poil sous les vêtements de travail?
    Bon, je vais prendre mes gouttes! Bonne nuit.

    RépondreSupprimer
  12. Une question :
    Tu mets quoi dans tes gouttes ?

    RépondreSupprimer
  13. @vlad : si le cerveau était nécessaire au blog, cela se saurait :)

    Allez on se reprend, et on écrit!

    RépondreSupprimer
  14. Excellent , beaucoup d’humour, un régal, de plus j’ai appris d’où venait la douleur que j’ai à l’épaule droite.
    L’enseignement de l’ami africain est savoureux, « profaner le malheur ».
    Trois petits mots ont fait … dring ….dring…dans ma tête « l’été arrive à grands pas » : strict régime alimentaire, félicitations à Vlad et demain sera un grand jour.

    Nadezda

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont les bienvenus !
Tous propos outranciers seront supprimés."Go ahead, make my day !"

Archives du blog

On ne lâche rien !

On ne lâche rien !
La dégénérescence c'est un peu l'obsolescence programmée du socialisme.