samedi 6 mars 2010

And the looser is...Part 2

A la lecture des messages trop cools que j'ai eu dans mon précédent pôôôst, j'ai décidé d'écrire une suite. Soucieux de rectifier des erreurs d'appréciations éventuelles à la lecture du dernier billet, j'ajoute donc :

A l'attention des naufragés du web venus s'échouer (lamentablement) sur mon blog :
Ne composez pas le 112 ou le 18, je ne tente pas de me défenestrer en écoutant du Turbo-folk macédonien en boucle tout en ingérant un Döner-kébab avarié de 1994.


A l'attention des quelques courageux qui me lisent :
Je ne suis pas en quête d'une reconnaissance bloguesque effrénée. N'y voyez donc pas le discours d'un fat présomptueux imbu de sa personne. Vos commentaires et vos visites suffisent à me combler de bonheur ! Merci mille fois pour votre soutien !
Je suis juste un peu tordu et j'aime de temps à autres m'enfoncer dans un dénigrement total. Sans doute une réminiscence du traumatisme subi lorsque ma mère me faisait porter des sous-pull Star Trek électrostatiques en CM1/CM2
Déjà à l'époque je contre-balançais ce handicap en faisant le fanfaron. Mon avatar en témoigne.
En outre, je souffre du syndrôme Piteurfalkien : je prend plaisir à me plaindre, à me faire plaindre et à impliquer ma femme dans toutes mes (nombreuses) tribulations quotidiennes.

J'ajouterais que je me suis fait prendre à mon propre piège : recevoir des marques d'encouragement, de sympathie et notamment de blogueurs dont je lis régulièrement les écrits, ça fait chaud au coeur et je m'y attendais pas. Pis on sait jamais hein, si un jour ça cartonne, je finirais peut-être bien entouré comme Robbie Williams ;)
Au fait...Wikio je m'en fiche ;)

5 commentaires :

  1. Oh Putain ! ces fameux sous pulls en acrylique qui nous donnait l'air aussi con qu'un bol de semoule ! L'horreur, en plus, le moindre bourrelet se voyait avec ces acryliques moulants tels des capotes...
    J'en ai les poils qui se hérissent rien que d'y penser !

    Le wikio, j m'en fous un brin mais pas si tant, j aime bien aussi progresser
    sur ce, biz et bon week end!

    RépondreSupprimer
  2. Ah toi c'était les pulls planète mars?! Moi en primaire j'ai été traumatisée par les cagoules, celles qui te font une tête de séparatiste corse...

    RépondreSupprimer
  3. Génial le clip Turbo Folk, de la générosité!

    RépondreSupprimer
  4. @ Anonyme
    Bel euphémisme ! Mais tu n'es pas au bout de tes surprises, il te manque la traduction, clef de voûte de ce chef-d'oeuvre contemporain.
    ;)

    RépondreSupprimer
  5. Assez fan du Turbo-PeterFalk

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont les bienvenus !
Tous propos outranciers seront supprimés."Go ahead, make my day !"

Archives du blog

On ne lâche rien !

On ne lâche rien !
La dégénérescence c'est un peu l'obsolescence programmée du socialisme.