lundi 16 octobre 2017

Asile politique chez les fous

Il y a quelques mois des médias nous présentaient un taré russe qui s'était cloué les bourses sur le pavé de la place rouge. C'est le même encore qui s'était coupé un lobe d'oreille, à poil sur le toit d'un institut psychiatrique à Moscou.



Ce dingue adepte de l'automutilation était présenté comme un "combattant" politique, un dissident qui met son "art" au service de la contestation politique. En mai 2016, Piotr Pavlenski a même reçu le prix Václav-Havel pour "dissidence créative", décerné par la Human Rights Foundation (!!!)

Plus ou moins expulsé de Russie ou en fuite, des bobos, des gauchos et des antirusses pathétiques sur les ondes ou ailleurs se sont félicités que la France lui offre l'asile politique le 4 mai dernier.
Offrir l'asile à Piotr Pavlenski, car c'est son nom, c'était faire la nique à Poutine ce salaud de ruskoff qui malmène "l'art dissident". C'était l'occasion de se la péter, de montrer à la face su monde que la France est à la pointe de l'art contemporain et toujours fidèle à sa tradition des droits de l'homme.

Mais voilà, le Piotr en question a mis le feu à la banque de France, hier, dans la nuit de dimanche à lundi. Tout comme il avait enflammé le bâtiment du FSB (nom de l'ex KGB) quelques années plus tôt en Russie.


La France passe encore pour un pays de con, vantarde, sûre de soi, donnant des leçons au monde entier mais incapable de gérer convenablement ses affaires.

Donner l'asile politique à des dingues...
Dans un pays de dingues...

-----------------------------------------------

J'en reste pantois.

vendredi 13 octobre 2017

Offres d'emploi, Start-up et écriture inclusive

Ca fait un petit moment que j'épluche des offres d'emploi histoire de voir ce qui se propose dans mon "secteur d'activité" comme on dit.
Je fais ça sans stress vu que j'ai un boulot ; j'ai donc l'opportunité d'être très regardant.
Justement.
Il est entendu qu'un CV et qu'une lettre de motivation obéissent à des règles bien précises et jouent un rôle primordial pour "capter" l'attention du recruteur.
Quid de ceux qui rédigent les annonces ?
J'ai gardé par devers moi deux exemplaires d'annonces qui méritent le détour parce qu'ils résument à eux seuls le degré de crétinerie dans lequel on baigne.
Les deux boîtes appartiennent à deux mondes différents : d'un côté la start-up Smiirl (mélange subtil entre smile et url, subtil, vraiment subtil...) et de l'autre le CNFPT, le Centre National de la Fonction Publique Territoriale.

La Start-up


Un vrai torchon.
Si la mise en page souffre d'un problème de pagination inhérent à des problèmes de format web ou que sais-je il n'en reste pas moins que le contenu est pitoyable :
Tutoiement d'office, anglicismes en pagaille, infantilisation... Au final une annonce qui donne envie de baffer son auteur.
Je ne sais pas pour vous mais les Start-up ça commence à me courir sur le haricot. Start-up par-ci, Start-up par là... On n'arrête pas d'en bouffer.
D'ailleurs la France n'existe plus, place à la "Start-up nation".

Le CNFPT, le Centre National de la Fonction Publique Territoriale


Alors là c'est un tout autre délire.
La rédaction de l'annonce est plus académique mais c'est chargé de "points médians", bref c'est écrit tout en inclusif comme ils disent.
Cette fameuse écriture censée lutter contre les inégalités entre les hommes et les femmes...
On en rirait si le ministère du travail ne recommandait pas lui-même son emploi aux entreprises !
On n'a pas fini d'entendre parler des talibans égalitaristes du Belkacien. Après la théorie du genre, place à l'écriture inclusive, ces tarés tentent par tous les moyens de corrompre nos gosses par l'intermédiaire de l'école publique. Le Haut conseil à L'égalité femmes hommes missionné par Najat Vallaud-Belkacem y veille.

lundi 2 octobre 2017

Marylin Beef Manson



Marylin Manson chanteur auto-proclamé de glam-métal électro un peu indus et à tendance gothique s'est retrouvé écrasé, en plein concert, sous le poids d'un élément de décor scénique.


Ne tenterait-il pas de nous rejouer la même scène glamo-dramatique de Beef dans le film Phantom of the Paradise ?

Je pose la question...

vendredi 29 septembre 2017

Le tweet du jour

Le gazouillis numérique du jour est du Gorafi et détend (considérablement) les maxillaires :)


jeudi 21 septembre 2017

Radio-Abidjan - Les gardiens parlent aux Français


Et pour finir le tout on a le pied de page de la feuille à en-tête du Logement Francilien :
"Je vous remercie de votre compréhension"
:D

Archives du blog

On ne lâche rien !

On ne lâche rien !
La dégénérescence c'est un peu l'obsolescence programmée du socialisme.